demi-luxe-tokyo

Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant au Japon de voir autant de mots français ! Les mots anglais, je m’y attendais, il y en a dans tous les pays. Mais il se trouve que les Japonais doivent adorer la langue de Molière car on trouve partout des mots ou expressions françaises : sur les vêtements, les sacs, les shampoings etc. dans des endroits parfois assez incongrus, ou peu en rapport avec le produit…

Les magasins

Un certain nombre d’enseignes de magasins sont en français, ou plutôt en franponais car ce n’est pas toujours correct, ou le sens est, comment dire, assez obscur parfois… Ici par exemple, le mot français n’a absolument rien à voir avec le thème du magasin. Voici un coiffeur et non un pâtissier : 

cocue-japon

Une cordonnerie où la patronne doit être sympa :

cordonnerie-japon

des magasins de vêtements :

Bon évidemment, souvent c’est assez drôle car manifestement, les Japonais ignorent le sens des mots français. Même si un spot trop fort empêche de bien voir l’enseigne, je crois que tout le monde saura lire l’adjectif ci-dessous :

cocue-japon

Quelquefois, il est difficile de comprendre qu’il s’agit d’une expression en français car soit l’orthographe, soit la prononciation laissent à désirer. Alors quand en plus, le thème n’a rien à voir ! Je précise donc au cas où et sans faire ma Magritte que ceci n’est pas un salon de thé…

sous-vetements-japon

Les accessoires :

Un jour j’ai vu une dame d’un certain âge qui avait un sac sur lequel étaient brodées des bouteilles de vin très colorées et il y avait écrit : « Dégustez les vins de France ». Comme elle me souriait, je l’ai abordée et lui ai dit que j’étais française et que je venais d’une région où il y a le meilleur du très bon vin (comment ça je suis chauvine ? Mais non ! Alcoolique ? Non plus, quoique ici et …) Je lui ai traduit l’inscription et elle était morte de rire. Voici un autre sac que j’ai pu photographier : 

sac-japon

Ou des chaussures pleines de gratitude :

chaussures-merci-tokyo

La nourriture :

Elle n’est pas épargnée par la French touch ! Mais comme la réputation de la gastronomie française n’est plus à faire, cela m’a moins étonnée. Toutefois, les phrases sur ces biscuits m’ont semblé… étranges. Vous aussi ça vous fait cet effet-là de manger des biscuits ?

biscuits-tokyo

J’ai même trouvé des cracottes (prononcez Ku-ra-ko-to) :

cracottes-japon

Le bien-être

Un karaoké au dessus d’une salle de sport (pour éliminer les biscuits du bonheur et les cracottes). Malheureusement on n’a pas une vue sur la grande bleue depuis là-haut.

cote-azur-japon

des shampoings pour vos rendez-vous amoureux :

shampoing-tokyo

Les vêtements

Allez encore quelques photos ! Parce que le français s’affiche aussi sur les vêtements comme les tee-shirts : 

Ou encore :

Enfin certains tee-shirts montrent la culture littéraire française :

tee-shirt-japon-francais-2

Ou des concepts que je ne m’explique pas… En même temps, lorsqu’un Français se balade avec un tee-shirt orné de kanji, pas sûr non plus qu’il sache ce que cela signifie…

francais-japon

Partout

Dans le métro :

Dans une rue de Tokyo, le mot « avenue » est écrit en français et à Hiroshima, une plaque au sol nous ferait presque croire qu’on est en France :

Cette inscription sur un bar a attiré mon attention : 

glace-japon

Et comme Noël se prépare, même ici au Japon, voici pour finir une illusion de neige :

noel-japon

すごい, non ? 

 

Découvrez aussi :

La French touch au Japon
Facebooktwitterpinterestmail
Étiqueté avec :    

24 commentaires sur “La French touch au Japon

  • 25 octobre 2016 à 16 h 15 min
    Permalien

    Ah ah ils sont rigolos quand même, en tous cas toi tu dois bien rire à chaque fois que tu croises ces petits mots.

  • 25 octobre 2016 à 17 h 08 min
    Permalien

    Oui, c’est assez drôle de voir les gens se balader avec des choses écrites en français. Evidemment, je n’ose pas toujours prendre les gens directement en photo avec leur sac ou leur tee-shirt mais si je peux le faire discrètement, j’ajouterai des clichés de temps en temps…

  • 25 octobre 2016 à 19 h 51 min
    Permalien

    Super drôle et instructif cet article!
    C’est vrai qu’on a tendance parfois quelque soit le pays à utiliser des expressions en langue étrangère.
    Bisous à toi!

  • 25 octobre 2016 à 20 h 10 min
    Permalien

    Oui, et c’est drôle quand ça n’a rien à voir avec le sujet comme le tee-shirt « Coquille »…

  • 25 octobre 2016 à 20 h 28 min
    Permalien

    Les japonais doivent aimer la langue française 🙂

  • 26 octobre 2016 à 0 h 11 min
    Permalien

    Il faut croire, oui ! De même que beaucoup de Français aiment le Japon et sa culture. Mais pour la langue japonaise, c’est autre chose et je ferai un billet dessus prochainement.

  • 26 octobre 2016 à 3 h 32 min
    Permalien

    J’ adore le « coquille » ! Au Texas aussi la French Touch c’est la grande classe, j’ai déjà plein de photos en stock pour faire un article un de ces jours ! En tout cas, j’adore tes articles sur la vie au Japon, c’est vraiment très intéressant 🙂

  • 26 octobre 2016 à 10 h 30 min
    Permalien

    Merci Sophie, j’ai hâte de voir ton billet sur la French Touch au Texas. Comme quoi, la France rayonne partout dans le monde 🙂 !

  • 26 octobre 2016 à 10 h 40 min
    Permalien

    Je suis partie avec une amie au Japon cet été et cette engouement pour la France m’a beaucoup surprise. Je savais que les Japonais aiment énormément notre pays, mais je ne m’attendais absolument pas à voir du français partout en ville !
    En se baladant un peu dans Tokyo, nous sommes tombées sur un magasin où il y avait plein de tee-shirts portant des messages en français. Ils étaient plein de fautes d’orthographe, ça nous a bien fait rire ! Mais lisant un peu le japonais, j’avais remarqué qu’ici aussi les combinaisons de kanjis n’avait pas beaucoup de sens, donc on peut dire que c’est partout pareil…
    Je ne sais pas si tu es déjà allée à Kyoto, ils ont une spécialité culinaire, des petits gâteaux (super bon, soit dit en passant) dont l’emballage nous a fait exploser de rire. Je ne me rappelle pas exactement ce qui y était marqué mais ça parlait d’un lac de tendresse, je crois, le message ressemblait à de la poésie mais n’avait aucun rapport avec le produit.

    Cette nouvelle rubrique est vraiment super sympa, j’ai hâte de lire le reste de tes découvertes !

  • 26 octobre 2016 à 10 h 58 min
    Permalien

    Merci pour ton passage sur Bibliblog et pour ton adorable commentaire. Oui, il y a souvent des fautes d’orthographe ou une grammaire approximative et on en plaisante bien quand on en voit. Le hic, c’est que je n’ose pas souvent prendre de photos directement des gens en train de porter un tel vêtement ou sac, ce ne serait pas très correct… Mais comme tu dis, en France on a le phénomène exactement inverse et les Japonais en France doivent bien rigoler aussi ! Je suis allée à Kyoto (et j’ai dégusté les yatsuhashi, je suppose que ce sont les gâteaux dont tu parles de forme un peu triangulaire, à base de pâte de farine de soja légèrement sucrée, et colorés et fourrés à la pâte de haricots rouges), mais je ne me rappelle pas avoir vu d’expression en français dessus. J’y retourne en mai prochain et je ferai attention. Si je vois une expression rigolote, je ne manquerai pas d’ajouter des photos à cet article. Et j’en profiterai pour faire un billet « voyage » sur Kyoto, ville extraordinaire que j’ai adorée ! J’espère que mes prochains billets sur ma vie au Japon te plairont, à bientôt j’espère !

  • 26 octobre 2016 à 12 h 08 min
    Permalien

    Ce sont ceux-là oui ! Mais je n’ai pas eu la chance de les goûter à la pâte de haricots rouges, seulement au thé vert. Nous avions trouvé la petite boite dans une boutique de souvenirs à la gare de Kyoto.
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, Kyoto est une ville merveilleuse ! Le seul problème vient des transports la nuit, quand tu es touriste et que le dernier bus passe à 21h30 en ville tu te fais vite avoir ! Il me tarde de lire ton billet dessus !

  • 26 octobre 2016 à 12 h 56 min
    Permalien

    Moi, je ne suis pas trop fan du matcha, mais aux haricots rouges, c’est délicieux ! Je vais avoir quelques jours de repos et je vais essayer de trier mes photos de Kyoto pour faire mon article, mais j’en ai tellement pris que ça va me prendre un temps fou, c’était tellement beau ! Pour les transports, je ne me souviens pas avoir été embêtée, mais nous partions tôt le matin, si bien qu’après une journée de marche, on s’écroulait assez tôt sur nos lits à l’hôtel 😀 !

  • 27 octobre 2016 à 23 h 08 min
    Permalien

    On dirait bien que le français est utilise par petites touches un peu partout et pas toujours dans le bon contexte ce qui est plutôt amusant. Ici en Irlande, ils raffolent des expressions « déjà vu »,  » je ne sais quoi » (en désignant un petit plus), « voila »,  » cul de sac » et surement d’autres que j’ai oublie.

  • 28 octobre 2016 à 1 h 09 min
    Permalien

    Absolument, le français est une langue qui plait apparemment partout, qui a du charme, de la classe, que sais-je encore. J’avais effectivement remarqué l’expression « voilà » en français dans des séries américaines que je regarde pourtant en VO, ça m’avait amusée et tu me confirmes que c’est bien une expression qui est utilisée à l’oral ! Cela dit, nous utilisons nous aussi des expressions, surtout anglophones, dans nos conversations… 😉

  • 28 octobre 2016 à 11 h 35 min
    Permalien

    Très sympa cet article ! C’est marrant de voir comme le français fait chic dans les pays étrangers. J’ai entendu parler d’une mode japonaise également, qui consistait à customiser son smartphone avec une étiquette d’Evian… ah ah. En Italie (je vais souvent là-bas) je vois pleins de fringues avec des messages en français. ça me fait toujours sourire, car ici on ne voit jamais de fringues avec des écritures en italien !! Parfois cela a un sens, d’autres fois c’est pleins de fautes.^^

  • 28 octobre 2016 à 11 h 43 min
    Permalien

    Merci pour ton commentaire ! Le français, ça fait très classe, c’est vrai, et en même temps, la France est une patrie de sacrés écrivains, alors les mots français sont évidemment bien considérés. Pour les smartphones, j’en ai vu avec des oreilles de chats, des perles, des charms de toutes sortes, mais avec une étiquette d’Evian, jamais ! Ou du moins jamais encore ;)… C’est vrai qu’en France, on trouve surtout des inscriptions en anglais, un peu en chinois mais c’est à peu près tout. À très bientôt !

  • 28 octobre 2016 à 18 h 39 min
    Permalien

    Les noms des magasins sont énormes xD C’est quand même drôle qu’on pense tous avoir du style quand on a un objet ou un vêtement portant une inscription dans une langue étrangère alors que ça ne veut souvent rien dire ^^

  • 29 octobre 2016 à 0 h 22 min
    Permalien

    C’est vrai, les inscriptions dans une autre langue donnent un aspect exotique alors on croit que ça « fait bien » mais ça n’a souvent aucun sens. Le côté positif, c’est que ça fait rire !

  • 1 novembre 2016 à 11 h 48 min
    Permalien

    Haha 😛 J’en vois aussi en Pologne, mais je dois avouer que ce sont de toutes petites choses par rapport à tout ça 😛

  • 1 novembre 2016 à 12 h 18 min
    Permalien

    Décidément, partout dans le monde le français est à la mode ! 😉

  • 1 novembre 2016 à 19 h 44 min
    Permalien

    trop fort mais cela ne m étonne qu à moitié
    si je ne me trompe pas Sophie Marceau et Alain Delon des sont des icones la bas

  • 1 novembre 2016 à 23 h 05 min
    Permalien

    J’ai toujours entendu ça avant de venir au Japon, mais je crois que ce sont des stars un peu dépassées (surtout Delon) car ici, on ne m’en a encore jamais parlé. Les stars américaines ont pris le relais et le cinéma français reste assez confidentiel.

  • 10 novembre 2016 à 1 h 48 min
    Permalien

    Décidément je me suis perdue sur ton blog ce soir ! Je dévore tes articles sur le Japon et celui-ci est vraiment marrant ^^ Je consulte souvent de blogs d’expatriés au Japon et j’avais déjà croisé ce genre d’article auparavant. C’est toujours un plaisir d’en découvrir un nouveau ! J’adore les messages sur les vêtements ! Le tee-shit « j’aime les mauvais garçons » et la robe « coquille », m’ont trop fait rire ^^ Et puis, l’enseigne « Cocue » et la « crème glacée molle », hilarant ! 😀 Super article !

  • 10 novembre 2016 à 9 h 58 min
    Permalien

    C’est très gentil, les commentaires encourageants font toujours très plaisir ! Je rigole bien quand je vois des inscriptions en français. La dernière en date pas plus tard que hier dans le métro, sur un sac mais je n’ai pas pu prendre de photo : « il vaut mieux aller au boulanger qu’au docteur » (sic!). À très bientôt pour la suite de mes aventures nippones 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *