Kokeshi-japon

Lorsque je suis en France, la diversité des personnes est telle que lorsque je croise un-e asiatique, je pense d’abord que c’est un-e Français-e. Sauf s’il tient une ombrelle et qu’il est armé d’un Nikon… Dans ma vie de tous les jours à Tokyo, avec mon type caucasien, évidemment, je ne peux absolument pas passer pour une Japonaise. Je suis et serai toujours l’étrangère aux yeux des Japonais. Alors j’ai eu envie aujourd’hui de m’imaginer avec des yeux bridés. Mais cela suffirait-il à me sentir japonaise ? Pas si sûr ! Pour cela, il faudrait aussi que je trouve tout à fait normal un certain nombre de choses…

Je serai une vraie Japonaise quand :

·     J’aurai une coque de téléphone mobile très colorée ou avec des oreilles :

Mobile-oreille-lapin

·     Je dormirai debout dans le métro, sans tomber.

·     Je mettrai, si la météo annonce une simple averse, des bottes en caoutchouc, avec une mini- jupe de préférence.

·     Je saurai taper à la vitesse de l’éclair sur des claviers comme celui-là, en japonais bien sûr :

clavier-ordi-japonais

·     Je serai capable d’envoyer un texto, tenir un parapluie tout en roulant à vélo dans une ville surpeuplée.

·     Je ne confondrai plus le « ha-i » japonais (oui) avec le « hi » américain (bonjour) qui se prononcent pourtant presque pareil.

·     J’aurai les cheveux teints et éventuellement coiffés de telle sorte que je ressemble à un chat.

Coiffure-oreilles-chat

·     J’aurai des yeux de vampire pour avoir mis des lentilles de couleur.

·     Je ne m’impatienterai plus dans un magasin ou une administration en attendant mon tour.

·     Je mettrai des gants longs, une visière et des collants en plein été :

Gant-ete-visiere-japon

·     J’enchaînerai les jeux les plus inintéressants possibles sur mon portable pour me vider la tête dans les transports en commun.

·     Je ne m’étonnerai plus de voir les hommes s’épiler les sourcils, se raser les mains ou les bras et porter des sacs à main de femmes.

·     Je laisserai mon sac à provisions sans surveillance et sans crainte sur mon vélo non attaché pendant un bon moment :

Vélo-plein-abandonné

·     Je ne raterai jamais mon arrêt alors que je dors dans le train.

·    Je ferai un bruit d’aspirateur en avalant mon bol d’udon sans craindre le jugement d’autrui.

·     J’aurai pris 15 cm en portant des chaussures improbables :

Converses-talon-japon

·     Je prendrai les toilettes pour une Gameboy en m’amusant avec tous les boutons incroyables qui existent.

·     Je m’écrierai  » Qu’est-ce que c’est grand ! » dans un studio ou une chambre de 8 m2.

·     Je porterai un masque blanc à la moindre occasion dans la rue :

Masques-japon

·     Je penserai à mettre un préservatif à parapluie dans les lieux publics abrités, pour ne pas mouiller le sol quand il pleut.

·     Je ne serai plus surprise de trouver partout des toilettes gratuites, propres, avec du papier … et parfois des tutoriels originaux !

Tutoriel-wc-japon

· Je m’inclinerai devant mon interlocuteur sans cesse (bon, Ok, ça je le fais déjà, mais sans kimono !)

Inclinaison-kimonos

·     J’aurai toujours un mobile ou un livre à la main dans le métro et/ou un casque sur les oreilles.

·     Je ne traverserai plus les passages piétons quand la rue est absolument déserte mais que le petit bonhomme est toujours rouge : j’attendrai comme tout le monde qu’il soit vert.

·     Je m’habillerai comme je veux, pour me fondre dans la masse discrètement :

Cosplayer-japon

·     Je mettrai des faux-cils.

·     Je n’aurai plus envie de jouer à Star Wars en voyant certains travailleurs :

Sabre-rouge

·     J’allongerai la dernière syllabe des phrases qui finissent par merci, « aligato gozaimaaaass ».

·     Dans les cabines d’essayage, je penserai à ôter mes chaussures et à mettre un col en papier en libre service pour ne pas tâcher les vêtements que j’essaie avec mon fond de teint.

·     Je m’écrierai « Kawaii » dès que je verrai des enfants trop mignons (bon, ça aussi, je le fais déjà) comme ces deux frères qui jouent en attendant le métro :

Enfants-kawaii

すごい, non ? Comme vous le voyez, il me reste encore pas mal de chemin à faire 😉 

Et vous, quel point vous empêcherait de devenir Japonais-e ?

Découvrez aussi :

Facebooktwitterpinterestmail

32 commentaires sur “Je serai une vraie Japonaise quand…

    • 20 février 2018 à 13 h 38 min
      Permalink

      Merci ! J’ai beaucoup d’affection pour ce pays et ce peuple, c’est vrai, même si comme tu le vois, je suis loin de penser comme une Japonaise. 😉 D’ailleurs c’est drôle, j’ai une amie japonaise que j’ai invitée il y a peu, et à une remarque que je faisais, elle m’a répondu qu’elle ne se rendait pas compte de certaines choses qu’elle trouve tout à fait normales mais qui peuvent surprendre les autres. Je pense que c’est pareil pour tous les peuples, seuls les étrangers remarquent certains aspects car ils ne font pas partie de la même culture.

      Réponse
  • 20 février 2018 à 17 h 18 min
    Permalink

    Forcément quelques points me seraient difficiles à franchir pour devenir une vraie Japonaise 😉 Mais finalement cela fait aussi son charme à ce pays !

    Réponse
    • 20 février 2018 à 18 h 00 min
      Permalink

      Exactement ! Quel serait l’intérêt de voyager si on y trouvait les mêmes choses que chez soi ? Belle journée Brigitte !

      Réponse
  • 20 février 2018 à 18 h 16 min
    Permalink

    Aha, tu m’as bien fait rire ! Par contre, jouer à des jeux inintéressants pendant le transport, je crois que ça se fait aussi en France 😛

    Réponse
    • 20 février 2018 à 18 h 44 min
      Permalink

      Tu as tout à fait raison, mais en France, je prenais ma voiture et rarement les transports en commun (dans ma petite ville de province, il n’y avait pas de métro et peu de bus) alors je ne m’en rendais pas compte. Je suis aussi surprise du nombre de Japonais qui regardent des vidéos de films type Bollywood. Un jour j’ai même vu un monsieur assez âgé, qui souriait béatement en regardant un tel film et qui se trémoussait sans avoir conscience qu’il était entouré de tout un wagon de personnes (lesquelles ne faisaient d’ailleurs pas attention à lui), ça m’avait amusée.

      Réponse
  • 20 février 2018 à 19 h 27 min
    Permalink

    j te fais confiance you can do it
    encore quelques années la bas et ça le fera
    la mini jupe est plus pr moi depuis longtemps et par temps e pluie encore plus
    team frileuse

    Réponse
    • 20 février 2018 à 21 h 46 min
      Permalink

      Haha ! Je me suis déjà bien japonisée, j’enlève mes chaussures dès que j’entre quelque part je m’incline 28 fois par jour etc. Je me demande si je garderai ces habitudes longtemps quand je partirai… (les chaussure, je crois, oui !).
      Je comprends que tu ne mettes pas de mini-jupe s’il fait froid, je suis comme toi assez frileuse !

      Réponse
  • 20 février 2018 à 22 h 46 min
    Permalink

    Je suis en train de lire Tokyo Vice. Alors c’est vrai que c’est plus de l’auto fiction d’investigation mais grâce à ce livre je peux en apprendre beaucoup sur le Japon. Et grâce à tes articles que je ne manque jamais de suivre !

    Réponse
    • 20 février 2018 à 23 h 53 min
      Permalink

      Je n’ai pas lu ce roman qui me fait de l’oeil depuis un moment ! Je sais que tu es une lectrice fidèle et je t’en remercie, d’ailleurs je te cite dans un prochain article… et j’espère que tu participeras au concours 😉 À très vite !

      Réponse
  • 21 février 2018 à 4 h 02 min
    Permalink

    Génial cet article, j’ai bien rigolé ! (surtout le « Je ne raterai jamais mon arrêt alors que je dors dans le train »… C’est exactement ça ! Ils ont un 6ème sens les Japonais, non ?! Comment font-ils alors qu’ils semblent dormir profondément ?!) Du coup, tu m’as donné envie de faire le même avec « Je serai une vraie Texane quand… » ! Affaire à suivre ! Bises du bout du monde ma Sandra !!!

    Réponse
    • 21 février 2018 à 8 h 57 min
      Permalink

      Ah oui je crois qu’ils ont un 6e sens (mais en fait, mes amis japonais me disent qu’il leur arrive de manquer leur arrêt), ils sont super forts, mais quand même ! J’attends avec impatience ton article sur le Texas !!! Je sens qu’on va bien rigoler 😀
      Gros bisous ma Sophie d’un peu moins loin que d’habitude : je me suis provisoirement rapprochée (un peu) de toi le temps de quelques jours de vacances, j’en parlerai dans un prochain billet !

      Réponse
  • 21 février 2018 à 10 h 28 min
    Permalink

    Je dirais que tu seras une vraie japonaise lorsque tu parviendras à déchiffrer parfaitement le japonais 😀 !
    Je me suis dit de mon côté que ce serait le rugby qui me manquerait le plus. Puis je me suis souvenu que la prochaine coupe du monde a lieu au Japon… Chanceuse !!!!

    Réponse
    • 22 février 2018 à 1 h 53 min
      Permalink

      Bon alors évidemment, je me doutais que quelqu’un me ferait cette remarque 😉 Eh ben j’aimerais t’y voir, toi, à apprendre le japonais ! (Si ça se trouve, tu le parles très bien, je n’en sais rien !). Pour ce qui est du rugby, les Japonais ne sont pas si mauvais pour arriver à battre l’Afrique du Sud. Effectivement, la coupe aura lieu ici… mais je n’y serai plus ! Bonne journée Vincent !

      Réponse
  • 22 février 2018 à 2 h 30 min
    Permalink

    Top!
    Et belles vacances
    Bisous d horaires olympiques 🙂

    Réponse
    • 22 février 2018 à 3 h 54 min
      Permalink

      Merci Nanette, profite bien toi aussi et à très vite par mail, bisous ! 🙂

      Réponse
  • 22 février 2018 à 4 h 26 min
    Permalink

    Ah, ah, un petit tour sur le même continent que moi pour les vacances ? 🙂 J’ai hâte de lire tout ça ! Je t’avais mis un mot sur FB mais je ne sais pas si tu l’as lu, je te disais qu’il faut absolument que je t’envoie un mail, parce que j’ai très envie de prendre de tes nouvelles, et aussi parce que j’ai plein de choses à te raconter ! Je fais ça dès que possible 🙂 Bises du Texas !

    Réponse
    • 22 février 2018 à 6 h 56 min
      Permalink

      Exactement, tu as tout compris ! Moi aussi j’ai hâte de te lire car j’imagine que tu as des milliers de bonnes nouvelles à m’annoncer. J’attends ça avec impatience ! À très vite, alors ! Bises aussi !

      Réponse
  • 22 février 2018 à 7 h 16 min
    Permalink

    Tu m’as bienfait rire ce matin ! Il faut en effet être étranger pour remarquer tout ça !! Je crois que ce qui me dérangerait vraiment ce serait…euh d’avoir une coque de mobile avec des oreilles, de m’habiller en chat tous les jours et de mettre des collants en plein été. Le reste on doit s’y faire non ?! Merci pour ce reportage plein d’humour. J’ai déjà vu des japonais étudiants et c’est vrai qu’on les remarque tout de suite…mais certaines de leurs habitudes semblent tout simplement des règles de bonne conduite. Bon jeudi

    Réponse
    • 22 février 2018 à 9 h 01 min
      Permalink

      Tant mieux si je t’ai fait rire, c’est toujours bon pour la santé ! Je ne sais pas si celles qui se coiffent en mode oreilles de chat le font tous les jours, mais j’en ai vu plusieurs fois alors que je croyais que c’était une légende ou juste comme sur ma photo prise à Halloween, pour se déguiser. Mais non !! Comme toi, je ne supporterais pas des collants en plein été. Si c’est seulement pour des raisons de bronzage, les crèmes solaires, ça existe tout de même ! C’est drôle car je me demande ce qu’écrirait une Japonaise qui s’imaginerait Française… Bonne journée Manou !

      Réponse
  • 22 février 2018 à 10 h 20 min
    Permalink

    Un billet plein d’humour qui met de bonne humeur!
    Ce serait plutôt le style auquel j’aurai du mal à adhérer. Par contre pour les transports, je n’aurais aucun mal, je me réveille toujours au bon arrêt même quand je dors profondément! Dormir debout c’est une autre histoire par contre…
    Belle journée et merci Sandra

    Réponse
    • 22 février 2018 à 20 h 05 min
      Permalink

      Alors là, il faut que tu me donnes ta recette magique pour te réveiller au bon arrêt ! Et je suis sûre qu’elle servira à beaucoup de monde 😉
      Et alors comme ça, tu n’es pas du style à porter des bottes en caoutchouc avec une petite jupe, des oreilles de chat sur la tête et sur ton téléphone ?! Mais il faut absooolument te mettre à la page ! Bon, heureusement que je t’aime assez pour te pardonner 😀 ! Passe une très belle journée Marie !

      Réponse
  • 23 février 2018 à 8 h 24 min
    Permalink

    J’ai pris énormément de plaisir à lire ton article … d’autant plus que je ne connais pas du tout le Japon (que j’aimerais bien découvrir un jour…)

    Réponse
    • 23 février 2018 à 10 h 09 min
      Permalink

      Eh bien tant mieux, ça me fait plaisir ! Bienvenue dans mon petit univers, et si tu envisages un jour de découvrir le Japon, tu trouveras dans l’onglet « Voyages » et surtout « Vie d’expat » de nombreux articles concernant ce pays fascinant ! À bientôt 😉

      Réponse
  • 26 février 2018 à 3 h 52 min
    Permalink

    J’adore car c’est exactement tout ce que j’ai remarqué au Japon ! Comme je l’ai dit à MissTexas j’adore vos articles qui me donne une méga banane et je vais très certainement vous le reprendre 😉

    Réponse
    • 28 février 2018 à 4 h 47 min
      Permalink

      Merci ! J’attends alors ton article avec impatience, c’est toujours amusant de comparer les cultures 😉

      Réponse
  • 5 mars 2018 à 9 h 15 min
    Permalink

    Les converse sont terribles ! Je suis un peu, beaucoup à la bourre mais je vais faire pareil pour Oman. C’est une super idée. Bonne journée

    Réponse
    • 5 mars 2018 à 12 h 24 min
      Permalink

      Ravie que ça te plaise Stéphanie, il me tarde de lire ton billet ! Ah t’as vu les converses ?! Hallucinant ! D’ailleurs, j’hésite à faire un billet rien que sur les chaussures au Japon parce que je les trouve… incroyables !

      Réponse
  • 5 mars 2018 à 14 h 52 min
    Permalink

    J’adore ton billet! Le Japon doit tellement être dépaysant! Tu as eu beaucoup de courage de partir las-bas ! Bravo ! Heureuse d’avoir découvert ton univers ! Emilie

    Réponse
    • 8 mars 2018 à 8 h 26 min
      Permalink

      Merci, c’est gentil ! Je suis contente si tu apprécies cet univers un peu exotique. À bientôt Emilie !

      Réponse
  • 28 mars 2018 à 18 h 03 min
    Permalink

    le bruit de succion des mangeurs de udon sûrement; mais bien d’autres choses encore. déjà ici en France je ne comprends pas qu’on ne puisse parler « librement » avec une Japonaise de la visite d’un ancien ministre en France, opposé désormais au nucléaire. ça m’a « super-agacée »; je ne faisais que mentionner cette visite et je l’ai sentie gênée, mais gênée!

    Réponse
    • 31 mars 2018 à 16 h 35 min
      Permalink

      Ton anecdote ne m’étonne pas du tout, les Japonais évitent en général les discussions qui peuvent générer des divergences voire des conflits. Je pense qu’ils doivent être surpris de nous voir aborder des sujets variés et moins consensuels que chez eux, peut-être même en sont-ils choqués… à moins qu’ils ne nous envient, au fond, notre liberté d’expression 😉

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *