Mon petit périple s’achève : dernier billet sur la Tunisie du Nord…

Kairouan

Je vous emmène d’abord à Kairouan, première ville sainte du Maghreb qui abrite une très grande et célèbre mosquée. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Kairouan

 

Fondée au VIIe siècle, elle est ensuite modifiée à maintes reprises. Son architecture est tout simplement sublime. Si vous n’êtes pas habillé-e décemment, ne vous inquiétez pas, on vous prête un foulard pour vous couvrir pendant toute la durée de la visite. 

Il se dégage une harmonie extraordinaire de ce lieu : la pierre douce chauffée par le soleil, le calme et les proportions parfaites de l’édifice sont propices à la méditation et sans doute à la prière. À l’intérieur, des centaines de tapis immenses et parfois usés jusqu’à la corde sont disposés de sorte qu’aucun espace au sol ne soit à découvert.

Kairouan-mosquee-interieur

Même le bas des colonnes est recouvert d’étoffes. Bon, ça pue un peu des pieds là-dedans, mais le cadre est tellement beau qu’on oublie ce petit inconvénient très vite.

L’intérieur aussi est splendide : les murs sont décorés de plaques aux motifs colorés formant de magnifiques arabesques et la voute est d’une finesse unique. Des colonnes de marbre supportent l’ensemble et des lustres immenses sont présents un peu partout.

À l’extérieur, nous voyons les Tunisiens vaquer à leurs occupations : l’un vend des foulards, une autre attend assise les chalands etc. 

À côté, une auto-école attend de donner des cours de conduite… et ici apparemment il y en a besoin : notre bus a eu pas moins de 3 accrochages pendant notre petit périple d’une semaine ! Rien de grave, juste un rétro arraché à une voiture, une portière ou deux enfoncées, mais bon… le code de la route, ça s’apprend ! Pour sa défense, notre chauffeur nous a avoué qu’il avait l’habitude de conduire des 4X4 dans le désert, mais pour les bus, c’était sa première fois. Oui, ça, on a vu…

Tunisie-auto-ecole

Mactaris

Nous partons ensuite à Mactaris, nom romain de Makthar, cité antique assez florissante dont les fouilles ne sont pas encore terminées. On y trouve notamment un arc dédié à Trajan.

Mactaris

Des thermes ont également été mis au jour et les arcades qui les entouraient sont très bien conservées :

Mactaris-Trajan

 

Le site semble très étendu, même si certaines parties n’ont pas été fouillées. Il n’y a pas grand monde, on a l’impression que le site est là juste pour soi, c’est un régal.

Monastir

Dernière étape à Monastir avant de reprendre l’avion. C’est une ville fortifiée qui a vu naître Habib Bourguiba et garde son tombeau.

C’est une cité très agréable, en bord de mer ; elle recèle notamment une médina et un ribat. Il est très agréable, en début ou en fin de journée, lorsque le soleil nous laisse quelque répit, de déambuler à travers ses rues. On y croise des chats, qui eux aussi, cherchent la fraîcheur de l’ombre d’un porche. On peut également approcher le port et ses pêcheurs qui sortent les filets de leurs barques.

On y trouve aussi le mausolée un peu bling bling de l’ancien président Habib Bourguiba.

monastir-bourguiba-mausolee

Notre voyage s’achève ici et me laisse un très beau souvenir.

Avez-vous aimé cette découverte ? Connaissiez-vous déjà la Tunisie du Nord ?

À bientôt sur Bibliblog pour découvrir une nouvelle destination…

Découvrez aussi :

Facebooktwitterpinterestmail

4 commentaires sur “Tunisie du Nord : Kairouan, Mactaris et Monastir

  • 1 avril 2016 à 13 h 17 min
    Permalink

    Les photos envoient vraiment du rêve ! (surtout que je suis privée de vacances cette année)

  • 1 avril 2016 à 16 h 09 min
    Permalink

    Pauvre de toi ! Eh bien je suis contente si les photos ont pu te faire un peu voyager tout de même !

  • 28 octobre 2016 à 11 h 37 min
    Permalink

    Que c’est beau ! Merci pour la visite !
    Mon homme est né en Tunisie, mais il n’y est jamais retourné. J’aimerais bien visiter ce pays un jour… 🙂

  • 28 octobre 2016 à 11 h 46 min
    Permalink

    Merci ! Je n’ai visité que le Nord et c’était extraordinaire : les gens sont adorables, la lumière magnifique, les sites très beaux. J’aimerais bien y retourner pour découvrir le sud, le désert. D’où est ton homme exactement ? Un jour, il t’emmènera sans doute visiter des coins superbes, chanceuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *