Samourai-1

Quand on parle du Japon, même si on imagine les néons modernes de Shinjuku, on ne peut s’empêcher de penser au Japon médiéval, et en particulier aux samouraïs. Alors aujourd’hui, je vous fais voyager dans l’espace et dans le temps : je vous parle de ces guerriers d’autrefois qui font fantasmer les jeunes enfants et les cinéastes… Qui sont-ils ? De quel équipement disposaient-il ? Sont-ils encore présents dans la culture japonaise ? Je vous raconte… 

Qu’est-ce qu’un samouraï ?

Le samouraï est un membre de la classe des guerriers qui existait à l’époque féodale du Xe siècle environ au XIXe siècle, jusqu’en 1868 qui marque la fin de la période Edo et le début de l’ère Meiji. L’origine du mot « samouraï » vient d’un verbe japonais qui signifie « servir ». Cela montre bien que les samouraïs sont au service de leur pays, et plus précisément du shogun (général en chef qui, de fait, détient le pouvoir) ou du daïmio (seigneur féodal). On le représente en armure ou en habits d’apparat :

L’apprentissage du samouraï

On est samouraï de père en fils et il existe de véritables lignées de samouraïs. Dès l’enfance, on apprend au futur samouraï à vivre à la dure : il doit mener une vie austère, guidé par le seul sens du devoir, ne pas montrer la moindre émotion et s’endurcir. Quel beau programme ! Il ne doit craindre ni la mort ni aucune forme de peur. Évidemment, il va également apprendre le maniement des armes (pas moins de 40, excusez du peu !) dont le célèbre katana, sabre de plus de 60 cm fièrement porté à la ceinture. Le katana sert à trancher (on « l’essayait » sur des condamnés !), sa  lame est courbe et coupante d’un seul côté.

Katana

Très sportif, le samouraï apprend la lutte, le tir à l’arc, l’équitation, les arts martiaux, la stratégie militaire etc., le plus souvent au sein d’une école spécifique dans laquelle on ne le dispense pas d’étudier la religion, ni les valeurs jugées nécessaires comme la loyauté ou le courage. Il doit suivre la voie du guerrier (bushido) qui comprend aussi bien des qualités physiques que morales.

L’équipement d’un samouraï

Il existe plusieurs sortes de samouraïs selon leurs armes de prédilection. Tous les samouraïs cependant sont revêtus d’une armure qui protège chaque partie de leur corps. On en trouve des exemples dans de nombreux musées partout au Japon et il est impressionnant de constater à quel point ces armures peuvent être richement décorées.

Armure samouraï

J’ai été surprise de la taille (que j’ai trouvée minuscule) de leur équipement. À croire que ces guerriers étaient vraiment très petits, ce qui ne les empêchait pas de faire peur, surtout en raison de l’espèce de masque effrayant qu’ils portaient. Dark Vador n’a qu’à bien se tenir, croyez-moi !

Ce type d’équipement m’a paru assez peu pratique pour combattre mais il semble que les différentes pièces qui le composent soient précisément faites pour permettre au samouraï d’être mobile… Voire… Chacun a sa perception de la mobilité 🙂

Certains samouraïs sont très connus des Japonais car ils ont remporté de grandes et belles victoires. Aujourd’hui encore, les samouraïs font fantasmer les gens de l’époque moderne : le cinéma s’est emparé de ces guerriers et de très nombreux films exposent leur bravoure et leurs exploits, de même que certains mangas. 

Samouraï ou ninja ?

Il ne faut pas confondre les samouraïs avec les ninjas, qui étaient des espions mercenaires (parfois employés d’ailleurs par les samouraïs eux-mêmes !). Les ninjas n’obéissant pas aux codes d’honneur du bushido, ils ne jouissaient pas du même prestige que les samouraïs, même s’ils étaient eux aussi de très bons guerriers. Tandis que les armes favorites des samouraïs étaient les arc, les lances et les différents types de sabres, les ninjas, eux, préféraient de petites armes de jetnotamment les shaken, sortes d’étoiles tranchantes qui lancées à pleine vitesse pouvaient tuer d’un seul coup.

Shaken de ninja

Que sont devenus les samouraïs ?

Outre leur présence dans le 7e art ou les manga, on peut dire que les samouraïs existent encore bel et bien au Japon et partout dans le monde : dans le domaine sportif. En effet, la plupart des arts martiaux traditionnels sont hérités des techniques ancestrales de combat des samouraïs. C’est le cas par exemple du judo, qui au départ était une technique d’auto-défense des samouraïs. De même le kendo (qui vient de l’art du sabre) et le ju-jitsu (art de la souplesse) sont dérivés des modes de combats des samouraïs. Le kyûdô (le tir à l’arc), bien que ne faisant pas partie des arts martiaux, puise aussi ses racines dans les pratiques des samouraïs. L’état d’esprit de ces sports est également lié aux valeurs morales des samouraïs d’autrefois.

Samourai

Alors, ces samouraïs, すごい, non ? 

Découvrez aussi :

Facebooktwitterpinterestmail

14 commentaires sur “Les samouraïs

  • 2 mai 2018 à 9 h 23 min
    Permalink

    Merci pour ce billet très instructif et intéressant 🙂 !

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 13 h 59 min
      Permalink

      Avec plaisir ! Moi, je rêve d’être une ninja 😀 …

      Réponse
  • 2 mai 2018 à 16 h 53 min
    Permalink

    Très intéressant cet article. Tout un programme en effet!
    L’équipement parait peu pratique mais est sûrement conçu pour.
    Belle journée Sandra et merci pour la découverte.

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 14 h 01 min
      Permalink

      C’est sur qu’avec un attirail pareil, ils ne devaient pas courir bien vite ni bien longtemps, mais bon, je pense qu’avec nos cottes de maille, ça ne devait guère être mieux 😀 !

      Réponse
    • 6 mai 2018 à 14 h 01 min
      Permalink

      Tant mieux et j’avoue que moi aussi lors de mes recherches, car je suis loin d’être une spécialiste dans ce domaine !

      Réponse
  • 4 mai 2018 à 7 h 56 min
    Permalink

    Coucou, tu n’es jamais à court d’idées d’articles sur le Japon ma parole! Cet article plus historique était tout aussi intéressant que les autres, merci pour cette plongée chez les samouraïs 🙂

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 14 h 03 min
      Permalink

      Tant mieux si tu as aimé ! J’ai encore plein d’idées, tu n’imagines même pas 😉 ! Mais c’est plutôt le temps qui me manque pour les rédiger, faire des recherches et des photos…

      Réponse
  • 4 mai 2018 à 22 h 41 min
    Permalink

    Super intéressant !!! J’attends maintenant un billet sur les geishas et les sumos… 😉
    J’avais vu une expo sur les samouraïs il y a quelques années sur Houston, et je m’étais fait la même réflexion que toi sur la taille des costumes… ils devaient être tout petits !
    Bises from Texas !

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 14 h 15 min
      Permalink

      Mais ma petite Sophie tu ne crois pas si bien dire, j’ai précisément prévu de parler de tout ça. Mais j’attendais d’aller voir un combat de sumo, et ce n’est pas facile, toutes les places sont prises… 🙁
      Ah, je vois que je ne suis pas la seule à les trouver microscopiques, ces armures ! Bises from Tokyo !

      Réponse
  • 5 mai 2018 à 17 h 41 min
    Permalink

    Tu nous apprends toujours plein de choses sur le Japon ! C’est un régal de te lire…A bientôt

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 17 h 45 min
      Permalink

      Eh bien sache que c’est un plaisir partagé, et recevoir des commentaires adorables et réguliers est un vrai bonheur ! Merci 🙂

      Réponse
  • 6 mai 2018 à 8 h 17 min
    Permalink

    Coucou Sandra !
    Un article très intéressant, j’ai beaucoup aimé le lire 🙂 J’ai appris des choses que je ne savais pas au sujet des samouraïs, alors merci pour le partage !

    Passe une belle journée, bisous !

    Sue-Ricette

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 17 h 49 min
      Permalink

      Je suis contente si ça t’a plu, moi ça faisait longtemps que les samouraïs m’intriguaient… Bon dimanche et à bientôt !

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.