millenium4 lagercrantz

J’avais vraiment beaucoup aimé les trois premiers tomes de ce thriller, c’est pourquoi, malgré la polémique qui a entouré ce 4e épisode après la mort de Stieg Larsson, j’ai eu envie de découvrir ce roman, qu’on m’a offert à Noël. Je précise que j’ai lu les 3 premiers à leur sortie ; j’avais donc un peu peur d’avoir tout oublié. Mais j’avais hâte de retrouver les personnages principaux : la mystérieuse hackeuse Lisbeth Salander et l’intègre journaliste d’investigation Mikael Blomkvist.

Heureusement, tout au long du livre, notamment au début et plus tard lors d’une rencontre entre l’ancien tuteur de Lisbeth et le journaliste de Millénium, de nombreux éléments sont rappelés… mais parfois de manière un peu trop appuyée : on voit que l’auteur fait un effort pour mettre en lien son récit avec ceux qui précèdent. L’intrigue est nettement plus simple que dans les premiers tomes et ne compte pas les nombreuses ramifications auxquelles nous étions habitués.

L’intrigue s’ouvre sur un très grand savant suédois spécialisé dans l’informatique et les mathématiques, Frans Balder, qui détient des informations ultra-secrètes et pense à juste titre que sa vie est menacée. Il convoque Mikael pour lui délivrer des informations mais est assassiné sous les yeux de son fils autiste, juste avant l’arrivée du chroniqueur. La police et Mikael vont mener l’enquête, de manière parallèle car chacune des parties se défie de l’autre. Nous retrouvons avec plaisir les deux héros ainsi qu’Erika la partenaire du journaliste, Bublanski le policier etc. et découvrons de nouveaux personnages, notamment Andrei, le très attachant jeune collaborateur de Millénium.

Toutefois, l’auteur a tendance à se noyer dans certains détails, ce qui rend la lecture moins fluide que dans les tomes de Stieg Larsson. Par exemple il y a toujours beaucoup de personnages, de rues suédoises aux noms aussi improbables que ceux des meubles d’Ikéa, et il faut fournir un effort pour tout retenir. Or, on ne sait jamais si les personnages dont il est question vont être importants pour la suite de l’intrigue ; on s’aperçoit souvent qu’untel dont on nous raconte la vie pendant 2 pages n’a en fait qu’un rôle tout à fait secondaire. De même, certains personnages ou situations sont parfois caricaturaux et peu crédibles, notamment la scène de séduction d’Andrei par une femme aussi mystérieuse que redoutable.

 J’ai trouvé que le début peinait à nous faire entrer dans le roman. Ensuite, c’est mieux, mais le suspens n’est pas au rendez-vous comme dans les premiers tomes que je n’avais pas pu lâcher, le lecteur n’est pas autant plongé dans l’attente. Quant à l’écriture, elle est très orale, car composée de nombreux dialogues ; elle n’a pas de qualité littéraire particulière.

« La scène lui fit néanmoins une sale impression, sans doute à cause de l’homme qui traversait la chaussée à toute allure. Il ressemblait à un soldat en pleine opération commando. Il y avait quelque chose d’extrêmement brutal dans ses mouvements. Jacob était sur le point d’enfoncer le champignon quand il entendit un bruit à l’arrière. Quelqu’un était en train de s’introduire dans sa voiture ! II hurla quelque chose qu’il ne comprit pas lui-même : ce n’était peut-être même pas du suédois. La personne – une jeune femme qui tenait un enfant – lui cria simplement en retour :

– Fonce !

II eut une seconde d’hésitation. Qui étaient ces gens ? Cette fille comptait peut-être le dépouiller et lui piquer sa voiture ? II était incapable de raisonner clairement. La situation était absurde. Mais l’instant suivant il fut contraint d’agir : la fenêtre arrière vola en éclats. Quelqu’un leur tirait dessus. Il enfonça le pied sur la pédale et, le cœur battant, grilla un feu rouge au croisement d’Odengatan.»

D’après moi, il s’agit plus d’un succès commercial que d’un succès littéraire et même si on prend un certain plaisir à lire l’ensemble.

Millénium 4, de David Lagercrantz

Roman suédois paru en 2015 chez Actes Sud (collection Actes noirs). 482 pages

Titre original : Det som inte dödar oss, traduit par Hege Roel-Rousson.

Découvrez aussi :

Facebooktwitterpinterestmail

10 commentaires sur “Millénium 4 de David Lagercrantz

  • 20 mars 2016 à 19 h 09 min
    Permalink

    Ca ne me donne pas du tout envie de le lire. Je préfère rester sur les 3 premiers tomes que j’adore !

  • 21 mars 2016 à 1 h 13 min
    Permalink

    Je comprends très bien ; j’aurais préféré que Stieg Larsson puisse continuer lui-même la série ! Cela dit, ce n’est pas un mauvais livre, c’est juste, à mon avis, moins bien que les premiers tomes 😉

  • 1 avril 2016 à 13 h 30 min
    Permalink

    J’avais très peur en le voyant sortir, et visiblement à raison. Je pense que je ne le lirai pas, pour le coup…

  • 1 avril 2016 à 16 h 12 min
    Permalink

    Honnêtement, il y a pire, mais je crois que j’avais tellement aimé les trois premiers tomes, que je ne pouvais qu’être un peu déçue. Cela dit, je l’ai lu en entier, mais pas avec autant de plaisir.

  • 30 avril 2016 à 18 h 24 min
    Permalink

    Tout comme toi, j’ai adoré les 3 tomes de Stieg Larsson!! Je suis donc curieuse de découvrir ce tome 4 écrit par un autre auteur … Même si je me doute que ce ne sera pas la même chose, la même écriture ou la même façon de voir les choses j’ai hâte de le découvrir 🙂

  • 1 mai 2016 à 3 h 01 min
    Permalink

    J’avais vraiment aimé dans les trois tomes précédents les personnages et l’intrigue complexe, et j’avais hâte de retrouver cette ambiance si particulière. J’ai été un peu déçue mais je ne regrette pas pour autant ma lecture.

  • 8 mai 2016 à 20 h 38 min
    Permalink

    J’avais lu et bien apprécié le premier, je lirai peut-être la suite à l’occasion ^^

  • 8 mai 2016 à 23 h 54 min
    Permalink

    La série est bien agréable, ce sont des romans policiers vraiment captivants, surtout les 3 premiers 😉

  • 13 janvier 2017 à 13 h 59 min
    Permalink

    Hello Sandra.

    Comme toi on m’a offert Ce qui ne me tue pas pour Noël en 2015. Pour dire tellement j’étais presque anxieuse de le lire j’ai bien attendu 6 mois pour être « prête » LOL. Mais je n’ai pas été spécialement déçue car je n’en attendais pas réellement beaucoup, j’ai tenter le coup, juste pour voir.

    Le tome de David Lagercrantz n’est pas mauvais en tant que policier mais ce n’est pas Millénium 4.
    Pour beaucoup, et pour moi, Millénium restera une trilogie et malgré l’immense plaisir de retrouver Lisbeth et Michael, pour ma part je préfère qu’ils « partent » avec Stieg Larsson plutôt que d’être réutilisés par quelqu’un d’autre pour un succès commercial comme tu le soulignes.

    Mais j’encourage tous tes visiteurs qui ne l’ont pas fait à se pencher sur les 3 premiers qui sont Génialissimes ! 🙂

    Bonne lecture.

  • 14 janvier 2017 à 5 h 53 min
    Permalink

    Tu as raison Jessica, j’aurais dû avoir moins d’attente, parce que ce n’est pas un navet, mais cela n’a rien à voir avec les Millenium d’avant, qui eux, étaient extraordinaires. Je me souviens que j’ai fini le tome 2 un soir tard et que je n’ai pas pu attendre le lendemain pour commencer le 3 : je me suis levée, j’ai pris le 3 et l’ai commencé aussi sec. Bon c’est sûr, le lendemain au boulot, je n’étais pas super fraîche mais le suspens était tel qu’il était impossible de ne pas enchaîner les tomes. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *