Noël

deco-noel-japon

Les Japonais ne sont pas chrétiens, je le savais bien, c’est pourquoi j’ai été surprise, la première année, de voir des sapins et décorations de Noël pendant les fêtes. C’est là que l’on voit l’uniformisation des cultures, ce qui n’est pas forcément une bonne chose selon moi. Bref, Noël, ici aussi, c’est devenu une fête commerciale.

noel-japon-ginza

Pour notre premier Noël au Japon, j’avoue que c’était un peu triste d’être loin de nos familles et de nos amis. En plus, c’était notre premier hiver à Tokyo et nous avons eu très froid car nous nous sommes rendu compte que les maisons étaient extrêmement mal isolées. Ici, on ne chauffe pas les pièces comme en France, on chauffe… les gens ! La plupart des Japonais ont une kotatsu, c’est-à-dire une table assez basse munie d’une nappe chauffante : tout le monde glisse ses pieds dessous.

kotatsu

Moi je n’en ai pas, mais j’ai mon plaid-de-mémé dans lequel je m’emmitoufle quand j’ai froid (c’est-à-dire tout l’hiver). Même si les décorations de Noël sont bien présentes, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas l’esprit féérique qui peut régner en France, ce qui est tout à fait logique.

noel-tokyo-ginza

En effet, il n’y a pas de fêtes de famille chez les Japonais à cette période. J’ai lu que les amoureux sortent au resto davantage à cette époque de l’année, il y a des petits couples partout. Ça correspond un peu à notre Saint-Valentin. 

deco-noel-tokyo

Les enfants sont cependant très gâtés ici aussi, mais on ne voit pas la magie de Noël comme en Europe. On s’est dit que ça serait sûrement plus festif pour le premier de l’An…

Le 31 décembre

Le soir du 31, les Japonais vont au temple brûler les porte-bonheur de l’année passée et en achètent de nouveaux. Ils y vont souvent en kimonos traditionnels. Ils prient et boivent le saké qu’on leur distribue parfois au temple.

Et le soir du réveillon, pas de fête dans les rues, pas de « countdown » dans les quartiers branchés, nada, que tchi, peau de balle ! Super déçue ! Heureusement qu’on s’est fait un excellent repas français avec un seul « truc » japonais dont j’ignore le nom, une sorte de petit rouleau spongieux et franchement dégueu qu’on trouve tous les ans à cette époque de l’année. Comme nos premières fêtes au Japon, c’était pour l’année du cheval, c’était décoré, au moins, on n’a pas tout perdu.

annee-cheval-japon

Heureusement, il y avait du vrai bon foie gras et jambon de Bayonne qu’on nous avait envoyé de France (Merci encore à nos familles qui ont tellement cru qu’on allait mourir de faim — je les entends d’ici : comment ?! Un réveillon sans foie gras ? On n’est pas du sud-ouest pour rien — qu’elles nous en ont envoyé 3 tonnes, je n’en ai jamais eu autant en France, là, croyez-moi, on a fait le stock pour un moment ! 😉

repas-noel-japon

Les Japonais festoient eux aussi, en famille. On déguste des plats particuliers pour l’occasion. Les préparations du repas durent très longtemps alors de plus en plus, les familles achètent des plats déjà préparés. Toute la famille peut se réunir pour cette fête car plusieurs jours successifs sont fériés afin de permettre les retrouvailles. 

Le premier janvier, ils se rendent au temple en famille pour demander une bonne santé.

Au Japon, les gens placent devant leur porte des bambous ou des branches de sapin avec des morceaux de papier agrafés, pour leur porter bonheur. C’est aussi une façon de souhaiter la bienvenue aux divinités. Voici un kadomatsu traditionnel : 

porte-bonheur-japon-nouvel-an

En fait, ces végétaux se mettent quelques jours avant le 31 décembre mais de préférence pas le 29 car le chiffre 9 porte malheur, il est lié à la notion de souffrance. Toute bonne famille japonaise qui se respecte aura préalablement fait le grand ménage d’hiver (il y en a un aussi en été). Ainsi, le kami (divinité) est invité à nous porter chance et surtout santé dans un endroit purifié. Comme il aime ce qui pique, on l’attire en mettant des branches de sapin. De plus, le sapin étant toujours vert, il symbolise aussi la longévité. On trouve aussi d’autres types de décoration, mais le sapin et les bambous restent les plus prisés. Ci-dessous, voici un shimekazari. Il est constitué d’un éventail, d’une orange amère, et de fougères.

porte-bonheur-japon-maison

Il parait qu’il existe aussi des décorations spécifiques que l’on place à l’intérieur des maisons, mais je n’en ai jamais vu. Je sais qu’elles doivent être, elles, plutôt arrondies, contrairement à celles que l’on place dehors.

Le truc important au Japon pour la nouvelle année, c’est d’envoyer des cartes de voeux qui arrivent toutes, pile poil le premier janvier. Oui, je vous entends d’ici me dire que c’est un jour férié, mais au Japon, la poste passe même le dimanche, et les cartes de voeux, c’est sacré ! D’ailleurs, les boîtes aux lettres de Tokyo se voient affublées à partir de mi-décembre d’un énorme autocollant avec à gauche l’endroit où glisser les cartes de voeux, et à droite le courrier normal. On m’a expliqué qu’à la poste, le personnel trie et garde les cartes de voeux et elles sont toutes remises en même temps à leurs destinataires, le premier janvier exactement. 

boite-lettre-japon-fetes

Dingue, non ? Je pensais que l’on s’envoyait ce genre de cartes uniquement entre proches, mais j’en ai reçu une de l’ophtalmo japonais chez lequel j’avais emmené ma fille en urgence 2 mois avant… Étrange… Et on m’a dit qu’on peut aussi s’en envoyer entre collègues. 

Il faut dire que certaines cartes sont vraiment très belles, avec des éventails, d’autres sont plus simples avec l’animal de l’année. Ce n’est pourtant pas le Nouvel An chinois, mais les Japonais marquent l’année de l’animal du calendrier de leurs voisins. Cette année, ce sera l’année du coq alors on en voit à tous les coins de rues sous diverses formes. 

carte-voeux-japon

すごい, non ?

Depuis ces premières fêtes au Japon, nous n’avons pas renouvelé l’expérience (trop froid !) et sommes partis l’année suivante au soleil. Enfin, le soleil, c’est ce qui était prévu, mais on a eu droit à un petit ouragan comme vous avez pu le lire ici, et depuis, nous rentrons en France. Parce que Noël en famille, c’est quand même plus sympa ! J’attends les vacances avec impatience pour rentrer dans notre mère patrie fêter Noël en famille et le 1er de l’An avec les amis 🙂

Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes de fin d’année ! 

 

Découvrez aussi :

Facebooktwitterpinterestmail

23 commentaires sur “Fêtes de fin d’année au Japon !

  • 20 décembre 2016 à 9 h 17 min
    Permalink

    Très intéressant ce billet sur les fêtes au Japon, leurs décorations sont belles et j’aime bien ces compositions sur leurs portes. Ils ont gardé la tradition de la carte de voeux, je trouve ça très sympa mieux qu’en France où l’on s’envoie des textos ou des cartes virtuelles. Je regrette ce temps là 😉
    Petite question : tu évoques l’hiver au Japon, est-il froid et sec ou humide ? neige ? et donc pour le chauffage, rien de prévu à part ces chauffes-pieds 🙂
    Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année, profites bien de ta famille et de ce retour en France, toutes mes amitiés.

  • 20 décembre 2016 à 9 h 54 min
    Permalink

    C’est vrai que recevoir de vraies lettres ou cartes fait toujours plaisir, même si j’avoue que j’en envoie moi-même très rarement.
    L’hiver au Japon est froid et très très sec. J’ai la peau parcheminée actuellement, surtout qu’il y a un vent glacial en provenance de Sibérie. Mais ce qui est agréable c’est que tout l’hiver est extrêmement ensoleillé à Tokyo, le soleil brille et le ciel est bien bleu tout le temps. Les Japonais ont ajouté aux kotatsu des clim réversibles, ce qui assèche considérablement l’air. Mais les murs, les cloisons ne sont pas isolées du tout, il y a rarement du double vitrage, donc on chauffe beaucoup pour un résultat vraiment médiocre. Merci pour tes voeux, profite bien de tes fêtes aussi !

  • 20 décembre 2016 à 10 h 02 min
    Permalink

    Merci pour cet article, encore un fois très intéressant et instructif! Tu restes au Japon pendant les fêtes? Tu t’es bien habituée finalement à passer Noël loin de ta famille? D’ailleurs, tu es d’où à la base? Je t’embrasse ma belle, je te souhaite de belles fêtes.

  • 20 décembre 2016 à 12 h 05 min
    Permalink

    J’adore cette idée des cartes de voeux qui arrivent toutes le 1er janvier grâce aux bons soins des postiers. Ils sont vraiment trop forts ces japonais 😉

  • 20 décembre 2016 à 12 h 30 min
    Permalink

    C’est vrai qu’ils respectent beaucoup les traditions et sont très méticuleux. Et les cartes de voeux font vraiment partie de leur culture. Ah, ces Japonais, ils ne cesseront de m’étonner 😉 !

  • 20 décembre 2016 à 13 h 01 min
    Permalink

    Bon, pardon, j’ai la réponse à ma dernière question (sorry). Tu dois être drôlement contente de revenir parmi les tiens !

  • 20 décembre 2016 à 13 h 02 min
    Permalink

    Oui, je suis super contente surtout que la famille est sur 3 continents et là, on se retrouve tous pour les fêtes <3. Je suis du sud-ouest, de Bordeaux mais j'ai aussi longtemps vécu à Pau. Très bonnes fêtes à toi, Fraü !

  • 20 décembre 2016 à 13 h 07 min
    Permalink

    Les illuminations ont l’air magnifiques et les plats délicieux.
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

  • 20 décembre 2016 à 16 h 32 min
    Permalink

    Les illuminations sont sympas, c’est vrai, mais pour ce qui est des repas, nous, le truc décoré avec un cheval, on n’a pas aimé du tout, on en a jamais racheté. Je sais qu’il en existe des sucrés (le nôtre était salé), mais ça ne me dit rien qui vaille. À bientôt !

  • 20 décembre 2016 à 23 h 47 min
    Permalink

    J’adore le coup des cartes postales gardées à la poste afin qu’elles arrivent le bon jour ! Quel art du détail ces japonais !!! Ici aussi on reçoit des cartes de tout le monde. Mon dentiste m’écrit tous les ans pour me souhaiter une bonne année et parfois j’ai même une carte pour mon anniversaire !

  • 21 décembre 2016 à 2 h 36 min
    Permalink

    Ah bon ? Je ne savais pas qu’aux États-Unis aussi, les cartes de voeux étaient partie intégrante de la culture américaine ! Mais c’est vrai que le souci du détail au Japon, c’est quelque chose. Tiens pour te donner une idée, quand on fait un cadeau par exemple pour la naissance d’un bébé, il est assez courant de donner de l’argent liquide (dans une très belle enveloppe quand même !). Eh bien il est de coutume d’aller à la banque ou à la poste pour demander des billets neufs, même si ceux que tu as sont en très bon état. すごい, non ? Des bises et de très belles fêtes !

  • 21 décembre 2016 à 3 h 17 min
    Permalink

    Cette année il ne fait pas bien froid encore. Le fameux vent de Sibérie ne souffle pas encore vraiment non plus. Je me souviens qu’à la même époque l’an dernier je grelottais en allant prendre en photos les illuminations, cette année je n’ai ni sorti les gants ni l’écharpe.

    Avec mon compagnon on a un peu décoré notre maison pour Noël, une première. Par contre nous ne faisons rien pour le nouvel an, ni moi à la maison, ni lui dans sa famille (ils ne vont même pas prier).

    Bonne fêtes de fin d’année !

  • 21 décembre 2016 à 3 h 30 min
    Permalink

    C’est vrai qu’il fait moins froid cette année que les deux précédentes, mais moi, j’ai sorti écharpes et gants (je suis peut-être plus frileuse que toi :D) et plusieurs fois ! Les décorations n’ont pas encore envahi mon quartier, mais là, je suis en route pour la France et ne verrai donc pas mes voisins accrocher les leurs, mais elles y seront encore quand je reviendrai. Mes photos des décos des maisons sont celles de l’an dernier. Tu as décoré ta maison à la japonaise ou à la française avec un sapin ? Nous, nous avons fait un sapin. Très bonnes fêtes à toi !

  • 21 décembre 2016 à 3 h 46 min
    Permalink

    J’adore ! Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit mais ma belle-sœur est Taïwanaise (d’où nos nombreux voyages en Asie). Et bien à Taïwan, j’ai toujours admiré les emballages cadeaux avec des papiers tous plus beaux les uns que les autres, des nœuds faits à la perfection, des pliages délicats… On n’ose même pas ouvrir le paquet tellement l’emballage est beau ! Je parie que c’est pareil au Japon 😉

    Bises à toi et belles fêtes de fin d’année !

  • 22 décembre 2016 à 10 h 39 min
    Permalink

    Ah je ne savais pas que tu avais une belle-soeur de Taïwan ! Pour les papiers cadeaux au Japon, c’est exactement ça : tellement beau que tu n’oses pas les abimer. Il faut que j’apprenne à les faire comme eux, parce que c’est tellement classe ! Mes filles ont appris à faire des grues en origami, c’est très joli ! Bisous et belles fêtes chez toi au Texas !

  • 27 décembre 2016 à 19 h 59 min
    Permalink

    C’est très intéressant! C’est vrai que pour nous, occidentaux, c’est si logique que décembre rime avec noël qu’on en oublie un peu le reste du monde!

  • 28 décembre 2016 à 12 h 43 min
    Permalink

    Voilà, c’est toujours rigolo de voir comment ça se passe ailleurs. Très bonnes fêtes !

  • 28 décembre 2016 à 17 h 04 min
    Permalink

    Super article! Cela fait longtemps que tu habites au Japon? Bonnes fêtes

  • 28 décembre 2016 à 22 h 01 min
    Permalink

    Merci pour le compliment ! J’habite au Japon depuis 3 ans 1/2. Bonnes fêtes à toi aussi !

  • 4 janvier 2017 à 21 h 19 min
    Permalink

    Passionnant billet culturel! J’en profite pour te souhaiter une très belle année.

  • 5 janvier 2017 à 11 h 42 min
    Permalink

    Merci et très bonne année à toi aussi !

  • 7 janvier 2017 à 22 h 14 min
    Permalink

    Très belle et heureuse année 2017 !
    Les décos de Noel sont très jolies 🙂

  • 8 janvier 2017 à 1 h 59 min
    Permalink

    Merci Emilie, et encore bonne année à toi aussi ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *