sakura-rivière-tokyo

Dans la vie de tous les jours, nous agissons conformément à nos valeurs et à nos codes culturels. Mais quand on s’expatrie ou que l’on voyage, il faut composer avec les codes de notre pays d’accueil. Histoire de ne pas choquer notre entourage. Même pour des choses anodines comme traverser au passage piéton lorsque le petit bonhomme est rouge si la route est déserte. En France, tout le monde le fait. Ailleurs, on peut être verbalisé pour cela. Lorsque nous sommes arrivés au Japon, nous ne connaissions rien aux codes culturels. Nous avons fait très attention et nous nous sommes renseignés, et j’espère que je n’ai pas contribué à donner une piètre image des Français… Je vous propose donc 10 choses à éviter au Japon. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

L'obscure clarté de l'air de David Vann

Ce roman m’a été offert pour mon anniversaire par mes amis Maude et Laurent. Ils partagent avec moi ce goût pour la mythologie et imaginaient que ce roman ne pourrait que me plaire. Et ils avaient raison, qu’ils en soient remerciés ! Ce roman est une réécriture moderne de Médée. Je trouve son histoire passionnante bien que monstrueuse. J’ai déjà lu la Médée d’Euripide, celle de Corneille et Médée-Kali de Laurent Gaudé. Autant dire que cette légende me plait et je la connais assez bien. Et voici une autre et nouvelle version de ses aventures, magistrale. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

merci-resto-japon

Après vous avoir vanté quelques produits japonais dans mon dernier billet, me voici de retour, car, comme vous pouvez le constater, la cuisine japonaise est très riche. Mais en fait, c’est surtout pour les plats salés que l’on a du choix. Pour les desserts par exemple, je trouve ça plutôt décevant, surtout quand je pense aux gâteaux, tartes ou crêpes de France. Je vous parle donc aujourd’hui des plats sucrés, des plats étranges, des boissons et des restaurants japonais. À taaable ! Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les faux-monnayeurs d'André Gide

J’ai lu ce roman dans des conditions un peu particulières, c’est-à-dire de manière fractionnée et irrégulière et si je peux me permettre un conseil, ne suivez pas mon exemple. En effet, ce roman foisonnant de personnages, aux intrigues diverses et nombreuses n’est pas toujours facile à suivre : mieux vaut le lire d’une traite ou du moins de manière très régulière. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

makis

Lorsque je rentre en France on me demande invariablement si je mange du chien ou des insectes au Japon. Quelle drôle d’idée ! Alors, non, pour être très claire, on ne mange pas de chien, jamais ! Ni de chat, ni de sauterelles. C’est vrai que l’on trouve ce genre de plat dans certains pays d’Asie, mais pas ici, et heureusement pour moi car sinon, je serais très malheureuse ! Mais on ne mange pas non plus que des sushis. La cuisine japonaise est très variée et se distingue de celles de ses voisins par une caractéristique : elle n’est pas très épicée, bien que l’on trouve du wasabi assez fréquemment. Mais cela n’a rien à voir avec ce que j’ai pu essayer de manger en Thaïlande ou au Laos par exemple. Je vais donc vous présenter quelques plats typiques que l’on peut manger au Japon. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro

Lorsque le prix Nobel de littérature a été décerné à Kazuo Ishiguro, je me suis fait la réflexion que je n’avais jamais rien lu de lui. Ce prix prestigieux a éveillé ma curiosité et m’a donc donné l’occasion de découvrir cet auteur. Je voulais lire un autre titre de lui mais je me suis trompée en le téléchargeant. Cela dit, je n’ai pas regretté – loin s’en faut – et je pense que je lirai plus tard une autre œuvre de cet écrivain anglais d’origine japonaise. Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro est un livre magnifique ! Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail