palmiers-mindoro-1

Nous sommes partis presque deux semaines aux Philippines en famille. C’était pendant des vacances de Noël ; comme il fait très froid à Tokyo à cette période de l’année, nous voulions de la chaleur et nous prélasser au soleil. Sur ce point, nous n’avons pas eu beaucoup de chance car il a plu presque tout le temps. Malgré tout, ce voyage a été riche en découvertes.

Arrivée à Manille 

Nous avions fait appel à une agence, Asiaventures, pour réserver les transports internes et les hôtels et nous en avons été très contents car elle a été très à l’écoute de nos desiderata, et tout s’est très bien passé, c’est Arlène qui s’est occupée de nous.

Après avoir atterri à Manille le soir, nous sommes allés à l’hôtel et n’avons donc pas visité la capitale. Nous avons juste eu le temps de voir la circulation très intense et les palmiers qui côtoient les buildings. Cependant, avec le peu que nous avons pu observer, nous avons été frappés par la grande pauvreté d’une partie de la population. Nous avons vu des familles entières, avec des enfants jeunes, dormir par terre à même le sol dans les rues au milieu d’immondices et avec des rats courant au milieu. 

Ces découvertes-là déchirent le coeur et permettent de sentir de manière très palpable la chance et les privilèges que nous avons en comparaison avec la population de Manille. Cela n’a rien à voir avec les reportages que l’on peut voir à la télé, confortablement installés dans nos fauteuils. Là on croise de vraies personnes, on mesure leur réalité et leur quotidien, et cela brise le coeur. Mes enfants ont aussi été très sensibles à cette détresse.

rue-manille

Les moyens de transports sont souvent collectifs et colorés, mais semblent un peu dangereux pour les occidentaux que nous sommes…

transports-manille

Après une nuit à l’hôtel, nous avons presqu’aussitôt repris un bus et le bateau pour une autre île, celle de Mindoro. Ce sont des bateaux avec des balanciers en bambou, très sympas, appelés des bancas.

bateau-balancier-philippines

coco-beach-vue-mer

Nous n’avons pas eu la chance d’avoir très beau temps, mais le cadre est extraordinaire. En arrivant, nous avons été accueillis en chanson, et on nous a offert des colliers de coquillages, on avait l’impression que tout le village était là pour nous !

L’île de Mindoro

À Coco Beach, on est logé dans des sortes de bungalows au milieu des arbres, dépaysement garanti ! Les chambres sont spacieuses munies de moustiquaires et il vaut mieux les utiliser, ne serait-ce que pour l’énooorme araignée que j’ai vue, brrr ! La terrasse avec un hamac est très agréable.

La vue depuis la terrasse est exceptionnelle, et pour aller dans les restaurants, à la plage ou autre, on passe par un jardin exotique superbe. On a l’impression de vivre en harmonie avec la nature (sauf pour moi avec les araignées géantes  😕 )

La plage est sublime, on a fait du snorkeling malgré le temps couvert et les fonds étaient extraordinaires et de toutes les couleurs : jaune, violet, bleu, c’est incroyable ! Nous n’avons pas vu de tortues mais des poissons dont certains sont venus nous manger dans la main le pain que nous avions préparé. Une expérience à ne pas manquer ! Malheureusement, mon appareil photo ne va pas sous la mer, il faudra vous contenter de rêver et d’imaginer les fonds marins…

plage-coco-beach-1

plage-coco-beach

On y mange aussi très bien, surtout des produits de la mer, naturellement, et des fruits locaux aussi beaux que savoureux. J’ai fait une cure de mangues impressionnante !!

Nous avons passé là des moments magnifiques, mais nous avons eu aussi beaucoup de pluie. Le jour de Noël, le restaurant avait mis les petits plats dans les grands, tous les enfants du village avaient préparé des spectacles, tous les adultes se sont donné du mal pour une soirée inoubliable et très réussie. Nous garderons de cet endroit un très bon souvenir.

vue-chambre-coco-beach

 Et vous, les Philippines vous tentent ? Rendez-vous la semaine prochaine pour un cyclone sur l’île de Bohol !

Découvrez aussi :

Philippines, l’île de Mindoro
Facebooktwitterpinterestmail
Étiqueté avec :    

10 commentaires sur “Philippines, l’île de Mindoro

  • 12 juillet 2016 à 16 h 06 min
    Permalien

    Très chouette et dépaysant ! (sauf les araignées géantes^^)

  • 12 juillet 2016 à 18 h 54 min
    Permalien

    Oui, l’araignée en question était, je crois bien après recherches, une tarentule Lycosidae… ou sinon sa cousine, car elle lui ressemblait bien. Mais tout le reste était super !

  • 13 juillet 2016 à 10 h 07 min
    Permalien

    cette ile est vraiment magnifique, ça donne envie !

  • 13 juillet 2016 à 10 h 15 min
    Permalien

    L’île est en effet très belle, mais celle de Bohol (voir l’article de la semaine prochaine) est à mon avis encore plus jolie 🙂

  • 13 juillet 2016 à 11 h 41 min
    Permalien

    ah pas de chance pour la pluie. Il y a encore quelques temps encore , je ne pensais pas aux Philippines comme destination mais un peu plus avec des articles comme le tien
    cool pour la cure de mangue !!

  • 13 juillet 2016 à 12 h 09 min
    Permalien

    Si tu as l’occasion vas-y ! Je n’ai vu que deux îles et j’aimerais y retourner pour en découvrir d’autres, il y a tant à voir. C’est très varié et très riche de découvertes !

  • 13 juillet 2016 à 13 h 38 min
    Permalien

    ouhlalala des tarentules = ma pire phobie!!! Sinon les photos sont très jolies!

  • 13 juillet 2016 à 14 h 08 min
    Permalien

    Je précise que je ne savais pas qu’il pouvait y avoir des tarentules avant d’y aller. Et heureusement car j’aurais peut-être hésité, voire renoncé alors que ce voyage en valait vraiment la peine. 😉

  • 2 août 2016 à 4 h 11 min
    Permalien

    Disons que depuis la France, les Philippines c’est vraiment très loin. Comme j’habite au Japon, je me suis dit qu’il fallait en profiter pour visiter un peu autour. Je te souhaite de pouvoir réaliser ton rêve, c’est vraiment magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *