Issey Miyake vêtements Japon

Tout le monde connaît le grand couturier japonais Issey Miyake sur le site duquel j’ai pris la photo ci-dessus, mais je ne vais pas vous parler aujourd’hui de la mode avec un grand M, mais simplement de la façon de se vêtir ici au quotidien. Quand ma famille ou mes amis viennent me voir, ils sont souvent surpris de la façon qu’ont les Japonais de s’habiller. Et j’avoue qu’il m’arrive aussi d’être un peu décontenancée par les styles variés des Japonais. Ce que  je trouve vraiment super, c’est que l’on peut s’habiller absolument comme on veut, personne ne fera de remarque désobligeante (du moins pas devant vous). En tout cas, je trouve que les Japonais et Japonaises soignent leur tenue vestimentaire et sont souvent assez chics.

Les habits des salarymen et salarywomen

C’est peut-être ce qui frappe le plus quand on vit à Tokyo car ils sont les plus nombreux. Les hommes portent une chemise, le plus souvent blanche et unie, une cravate, un pantalon noir et une veste assortie ainsi que des chaussures en cuir.

Salarymen-japon

Les femmes sont habillées de la même manière à ceci près qu’elles portent une jupe en lieu et place du pantalon. Peu d’entre elles ont des bijoux et lorsqu’elles en portent, ils sont plutôt discrets. Presque toutes sont maquillées, bien coiffées. Je les trouve très féminines, très soignées et jamais dans l’ostentation (sauf les cosplayers dont je parle ensuite). Les enfants aussi ont droit à leurs vêtements de travail puisque la plupart des écoles exigent le port d’un uniforme.

Ecolieres-japon

Les vêtements traditionnels

Ce sont surtout les femmes que l’on voit dans la rue porter les kimonos, mais il m’arrive de croiser tout de même quelques hommes. Même avec des chaussettes à damier. Vertes en plus !

kimono-homme

Les geta sont des chaussures en bois, épaisses, qui ressemblent à des tongs. On les porte avec des chaussettes spéciales habituellement blanches. Le kimono est un article très couteux (rien que la ceinture, appelée obi, peut atteindre 300 euros facilement), mais on en trouve d’occasion. Ils sont très décorés, parfois avec des imprimés modernes. Sans doute assez peu pratiques à porter, on en  compte plusieurs sortes dont certains sont en soie et que l’on revêt pour des occasions spéciales. kimonos

Les occidentaux ont tendance à les confondre avec des yukata, qui y ressemblent mais sont en coton et très simples : on les porte chez soi en sortant de la douche ou pour traîner à la maison.

Les cosplays (costumes player)

Ce sont surtout les jeunes qui sont des cosplays. Cette mode, qui paraît-il existe en France aussi maintenant, consiste à se déguiser s’habiller comme ses héros préférés de manga. On en croise dans le métro mais leur quartier fétiche reste Harajuku, près de Yoyogi.

cosplay-concentree

C’est surtout le dimanche qu’on peut les voir déambuler dans Takeshita street. Les cosplays sont souvent contents de faire l’attraction des touristes et se prêtent volontiers aux caméras et appareils-photos. Beaucoup de filles et peu de garçons. J’ai tout de même réussi à en débusquer un ! N’est-il pas mignon avec ses oreilles de chat ?

cosplay-homme

Les chaussures

C’est une des premières choses qui m’a frappée lorsque je suis arrivée à Tokyo. Je n’ai jamais vu autant de variété et d’excentricité en matière de chaussures que dans la capitale nippone !

chaussures-colorees

Au début, je photographiais souvent les étals de chaussures sous l’oeil amusé des autochtones. Je parle surtout des chaussures pour femmes.

chaussures-japon

Il est vrai que les Japonaises sont plutôt de petite taille. Elles portent des talons, mais des talons… incroyables !

chaussure-japon

La plupart d’entre elles ne savent pas du tout marcher avec, leur démarche est donc très spéciale et elles choisissent des chaussures beaucoup trop grandes pour elles (on voit souvent un à deux centimètres de vide entre leur talon et leur chaussure). Et comme il y a un réel souci d’orthopédie ici (que mes amis médecins en visite à Tokyo viennent de me confirmer), ça leur donne une démarche vraiment curieuse, avec les pieds et genoux en dedans. Parfois, elles le font exprès parce que paraît-il, elles trouvent ça mignon… En voici une dont la démarche n’est pas trop étrange, on voit largement pire. 

Où s’habiller ?

On trouve très facilement des magasins de vêtements, dans les quartiers de shopping bien sûr, mais aussi dans n’importe quel coin de Tokyo : il y a toujours de petits magasins (je me demande souvent comment ils survivent). Les difficultés pour un occidental pour s’habiller sont réelles puisque notre morphologie n’est pas adaptée à leurs vêtements. Les Japonais étant globalement plus petits et plus minces que nous, généralement, on a le feu au plancher, les manches nous arrivent aux 3/4 des bras et bien souvent, on ne rentre pas dans un pantalon pour femme à moins de faire du 34-36. Il existe cependant de plus en plus d’enseignes occidentales comme H&M, Zara, Berschka, Forever 21 etc. mais c’est très jeune. Du coup, il faut parfois chercher un peu, mais on finit toujours par dénicher des habits adaptés.

Enseignes-japon

Pour les chaussures, je trouve ça un peu plus difficile car 38 est souvent le maximum pour les femmes, mais là encore, en quelques années ça s’est bien amélioré et on peut se chausser à Tokyo sans être obligé de passer par la vente par correspondance. Les magasins de vêtements et de chaussures sont ouverts tous les jours, même le dimanche et jusqu’à une heure avancée dans les quartiers animés. On trouve aussi des vêtements d’occasion dans certains quartiers comme Ikebukuro, Shibuya ou Harajuku, avec beaucoup de choix de styles très variés, des chaussures et accessoires.

Les tenues… bizarres

J’ai vu un jour dans le métro une scène surprenante : un homme se tenait là, dans un costume de plongée. C’est-à-dire qu’il avait un maillot de bain, un masque et tuba relevés sur son front. Et rien d’autre. Dans le métro, oui. Et tout le monde faisait comme s’il était transparent ou habillé normalement. Je n’ai pas osé prendre en photo mais imaginez ma surprise ! La mode à Tokyo, c’est en fait comme si chacun avait la sienne, on peut s’habiller comme bon nous semble et on ne subira ni regards ni réflexion douteuse. et ça, j’adore !

Le mois dernier, j’ai vu une jeune femme en tutu dans le train. Avec des tennis aux pieds…

Tutu

Et en faisant mes courses l’autre jour, une femme portait des escarpins avec… des chaussettes. 

Escarpins chaussettes

Depuis que je vis à Tokyo, plus rien ne m’étonne en matière d’habillement 😉  Allez, encore quelques photos pour le plaisir. 

Kimonos-tokyo

Cosplay-amusee

Kimono-tokyo

 

cosplay-kawaii

すごい, non ? Et vous, qu’avez-vous préféré ?

Découvrez aussi :

Facebooktwitterpinterestmail

18 commentaires sur “S’habiller à Tokyo

  • 10 avril 2018 à 11 h 58 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour votre blog qui me transporte au Japon! Superbe article et photos !!! J’adore le Japon même si après avoir lu le livre TOKYO VICE (interdit au Japon )on change totalement son regard sur Tokyo ! Une autre planète ! À tres bientôt de lire votre prochain reportage belle journée

    Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 36 min
      Permalink

      Merci beaucoup pour ce message chaleureux et bienvenue dans mon petit univers ! Je n’ai pas lu Tokyo Vice mais j’en ai entendu parler et le lirai peut-être un jour. En tout cas, je note ce titre sur ma liste 😉 Belle journée et à bientôt !

      Réponse
  • 10 avril 2018 à 16 h 16 min
    Permalink

    Quelle différence avec la France dans certaines tenues !! On n’oserait jamais ou alors on se ferait pointer du doigt par les gens 😉 Au moins les japonais sont à l’aise et osent !! c’est super !

    J’ai souri en voyant la démarche chaloupée 🙂 mais comment font-elles ? pour finir les chaussettes avec des tongs c’était ringard en France et apparemment ça devient aussi tendance 😉

    Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 38 min
      Permalink

      Ah oui, ici, tu peux t’habiller comme tu veux, ils n’ont pas peur que l’on se moque d’eux et je trouve cela très bien.
      Moi non plus je n’arrive pas à savoir comment font certaines Japonaises pour marcher de la sorte 😀 ! Bonne journée Brigitte !

      Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 40 min
      Permalink

      Et encore, je n’ai pas pu mettre toutes mes photos de chaussures japonaises 😉
      Quant à moi, j’aimerais bien m’en rapporter une paire ou deux mais les geta (tongs pour kimono) ne me semblent pas du tout confortables 😀

      Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 40 min
      Permalink

      Oui moi aussi, je suis une vraie paparazzi de femmes en kimono !

      Réponse
  • 11 avril 2018 à 0 h 20 min
    Permalink

    Il faut que je déménage au Japon, je trouverai enfin vêtements et chaussures à ma taille! Par contre , je crois que je vais faire l’impasse sur la démarche chaloupée les genoux en dedans…
    Merci pour tes articles, c’est toujours un plaisir de te lire.

    Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 41 min
      Permalink

      Merci Magali ! Et tu te verrais plutôt en kimono ou en costume player 😉

      Réponse
  • 11 avril 2018 à 19 h 39 min
    Permalink

    Je ne connaissais pas ce grand couturier japonais ni l’expression « avoir le feu au plancher », c’est grave ? 🙂
    En tout cas dommage que ma mère ne soit pas nipponne, elle arrêterait de me traiter de clodo sous prétexte que mes pulls ont des trous aux coudes !

    Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 42 min
      Permalink

      Non, rien n’est grave dans la vie et surtout pas ça 😀
      Dis à ta mère que tu t’habilles à la mode japonaise, elle sera impressionnée et te laissera tranquille 😉

      Réponse
  • 12 avril 2018 à 7 h 03 min
    Permalink

    Et bien moi je préfère les tenues traditionnelles car je trouve que ces kimonos fleuris sont très jolis 🙂 Je plaisante bien sûr car je sais bien que pour aller travailler ou faire du sport c’est pas très commode ! Je ne suis pas surprise par ton article car avec les élèves (quand je travaillais encore) nous avions fait un reportage sur le cosplay qui, comme les mangas, passionnait les ados et lors du carnaval du collège, nombreux avaient été celles et ceux qui avaient adopté ce costume mais dans la rue, dans mon petit village on ne voit personne habillé ainsi, je te rassure 🙂 Merci en tous les cas par ces jolies photos…les chaussures ne sont pas top du tout avec des chaussettes mais ça tient plus chaud 🙂 bonne journée

    Réponse
    • 17 avril 2018 à 1 h 46 min
      Permalink

      Je suis une folle de kimono, je trouve ça tellement beau. Bien sûr, je n’en porte pas (je n’ai même pas essayé) car j’aurais l’impression d’être déguisée et ne saurais pas trop comment me tenir avec. En revanche, j’ai un beau yukata (sorte de kimono léger) mais que je ne porte que chez moi. Moi non plus, je n’arrive pas à me faire aux chaussettes avec des nus-pieds mais bon. En revanche, j’ai fini par m’acheter une ou deux paires de chaussettes à doigts, c’est un peu bizarre d’en porter les premières fois mais on s’y fait ! Belle journée Manou !

      Réponse
  • 1 mai 2018 à 15 h 02 min
    Permalink

    à voir certaines tenues, on en arriverait à aimer le costume des écolières… les chaussures sont très moches, en fait il me semble que beaucoup sont des formes « modernisées et occidentalisées » des geta. les chaussettes avec les escarpins et autre chaussures fines ne sont pas très esthétiques. moi qui me fiche de la mode comme de ma première chemise (là je marque mon âge ^-^), je vais presque me trouver élégante haha. mais le bon côté de la chose, c’est justement que chacun fait à sa fantaisie. le cosplay commence à bien s’installer, au moins en »club » mais je préfère éviter mon commentaire, je ne serais pas très sympa… l’homme aux chaussettes à damier m’amuse, un peu comme lui je mets ma fantaisie dans les chaussettes parfois. je ne pensais pas qu’autant de personnes mettaient encore le kimono. tu as raison, les personnes qui ont dit se mettre en kimono dans l’association franco-japonaise ici étaient en fait en yukata, et ce n’était pas une qualité terrible. finalement la tenue que j’ai préféré dans ton article est la ballerine dans le métro. mais j’autais TELLEMENT aimé voir l’homme au tuba !!! 😀

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 13 h 59 min
      Permalink

      Merci pour ton long commentaire ; en fait, ici aussi les gens aiment les tenues d’écolières… mais pas comme toi et moi : c’est un fantasme masculin très répandu à Tokyo et les écolières se font sacrément harceler dans le métro…
      Moi non plus avant d’arriver au Japon, je ne pensais pas que tant de personnes portaient le kimono. En général, c’est quand même pour une occasion spéciale ; en tout cas, j’adore, les tissus sont magnifiques !
      Quant à l’homme au tuba, tu ne peux pas imaginer à quel point je regrette de ne pas l’avoir pris en photo avec mon téléphone (mais il fait savoir qu’à cause des pervers qui photographient sous les jupes des filles, le bruit du déclencheur des appareils-photos des mobiles ne peut pas s’enlever). Du coup, ça manque un peu de discrétion quand je prends une photo, et comme l’homme avait quand même l’air assez mal dans sa tête, je n’ai pas voulu le provoquer, on ne sait jamais 😉

      Réponse
  • 4 mai 2018 à 11 h 55 min
    Permalink

    C’est absolument génial de voir une telle liberté ! Même si je suis bien dans mes habits classiques français et que je ne compte pas forcément changer, ça fait du bien de voir une telle diversité.
    Pour les chaussures, je suis vraiment étonnée. D’autant qu’en France, c’est au contraire un accessoire assez basique, assez peu original… disons que l’on reste encore une fois dans des classiques. C’est bien de s’assumer et d’oser comme ça, mais c’est vraiment dommage que cela se fasse au détriment de la santé. Risquer des problèmes morphologiques pour ça, c’est bête.

    Réponse
    • 6 mai 2018 à 14 h 12 min
      Permalink

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que ça ne vaille pas le coup de monter sur des échasses pour se payer une belle scoliose ! On pourrait imaginer des chaussures assez fun et rigolotes, mais un peu moins hautes pour qu’elles soient plus confortables. Ou alors il faudrait équiper les hommes avec : je suis ^sure que ce sont eux qui inventent des objets de torture pareils, et ça leur ferait les pieds, c’est le cas de le dire, de voir comme c’est périlleux de marcher avec des trucs pareils 😉

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.