bund-tours-mur-vegetal

Dans le cadre professionnel, je suis partie quelques jours à Shanghai au mois de juin. Mon emploi du temps était très chargé, mais je suis arrivée un jour plus tôt pour voir un peu la ville. Et j’ai aussi profité un peu des soirées après le travail. Je vous propose 3 choses à faire dans cette grande ville chinoise.

À mon arrivée à l’aéroport, je prends un taxi. Première surprise, le chauffeur ne daigne même pas sortir de sa voiture pour prendre mon bagage. C’est moi-même qui suis obligée d’ouvrir le coffre et d’y hisser ma valise. Sa voiture est dans un état de saleté repoussante. Je ne suis pas chochotte, peut-être ai-pris de mauvaises habitudes au Japon, mais là quand même, c’est vraiment cra-cra et tout défoncé. À peine arrivée à l’hôtel, je prends mon appareil-photos et sors de ma chambre.

Se perdre dans les rues de Shanghai

Je décide de mettre à profit mon après-midi pour aller faire un tour malgré l’humidité et la chaleur que je trouve plus importantes encore qu’à Tokyo. Me voici partie à pied de mon hôtel situé dans l’ancienne concession française. Je suis frappée par l’attitude des gens qui, accablés de chaleur se reposent même dans des endroits improbables.

conducteur-dormant-voiture-shanghai

shanghai-farniente

Je déambule dans les rues, puis me rends compte que je n’ai pas de plan, mais je fais confiance à mon sens de l’orientation et à la gentillesse des autochtones pour m’aider à retrouver mon chemin si je me perds. 

shanghai-resto-rue

Ce qui me frappe, ce sont les ruelles dans lesquelles les restaurateurs préparent leurs plats. L’arrière-cuisine, c’est la rue !

Les gens étendent leur linge aussi sur la rue, ce que j’ai vu maintes fois en Europe du Sud, mais ici, cela me surprend.

J’erre ça et là, dans l’ancienne concession française, puis vais de plus en plus loin.

Shanghai-rue

Mais au bout d’un moment, épuisée par la chaleur, je décide de prendre le métro : il se révèle aussi large que propre, et surtout climatisé ! En plus, il est facile à utiliser car les machines qui délivrent les billets « parlent » anglais. Je suis surprise du prix du ticket, 3 yuans, c’est-à-dire moins de 50 centimes d’euro. Comme au Japon, les poignées servent d’encarts publicitaires, et la plupart des usagers ont le nez dans leur portable… À certains endroits, les murs extérieurs sont illuminés de publicités géantes.

métro-shanghai

Je suis l’immense Nanjing road (longue de 5 km !), haut lieu touristique plein de magasins, idéal pour faire du shopping. Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas toute seule… En même temps, cette mégapole compte 20 millions d’habitants. On peut dire que je ne suis pas dépaysée par la foule !

nanjing-road

Mais je préfère déambuler que faire des achats. Je prends alors des rues parallèles.

shanghai-rues-1

Je croise des étals de noix de coco, des chargements de cartons impressionnants :

J’observe l’architecture pour le moins hétéroclite de Shanghai :

Les ombrelles sont de sortie, comme au Japon, même chez les hommes ! 

shanghai-acheteur-ombrelle

Puis je me dirige vers le bund.

Se balader dans le bund

Le bund est en fait un grand quartier qui borde la rivière Huangpu. Une promenade très touristique permet d’admirer les hautes tours modernes qui font la particularité de Shanghai.

bund-promenade

C’est assez marrant : d’un côté, de gros bâtiments plutôt anciens surmontés de drapeaux chinois évoquent le communisme, de l’autre des buildings ultra-modernes rappellent que la Chine est entrée dans une nouvelle ère. Au loin, à droite sur la photo, on aperçoit la Tour de Shanghai, qui est à la fois la tour la plus haute et le symbole de la ville.

bund-tours-2

Des photographes professionnels proposent d’immortaliser des scènes à travers des miroirs dans lesquels se reflètent les buildings. Mais je ne vois personne faire appel à leurs services : chacun a déjà son matériel : smartphone et perche à selfies.

bund-miroir

Je suis retournée voir le bund le lendemain, mais en fin de journée après le travail, pour voir Shanghai by night. Le soir, le bund se pare d’une superbe lumière dorée. Même les austères bâtiments qui longent le fleuve et qui rappellent l’époque de Mao deviennent presque beaux.

batiment-nuit-2

shanghai-nuit

Et les fameuses tours sont décorées de mille couleurs : 

bund-tour-nuit

Avec mes collègues, nous décidons de partir à la recherche d’un roof-top bar, afin d’admirer Shanghai d’en haut. Nous avons d’ailleurs pas mal galéré : premier essai : on nous refuse car nous ne sommes pas des clients de l’hôtel, deuxième essai : on nous refuse car un de mes collègues est en tongs (mais il fait 35° alors que le soleil s’est couché !! C’est quoi le problème ??) De dépit, nous traversons le fleuve et partons à l’assaut de tours gigantesques : 

tours-nuit-Shanghai

Vues d’en bas, elles sont encore plus impressionnantes !

tours-shanghai-nuit

Nous décidons de nous attaquer au « décapsuleur » bleu, tour de 492 mètres qui abrite le district financier de Shanghai.

En quelques secondes d’ascenseur, nous voici au 97e étage du building, dans un restaurant où nous mangeons bien mais qui est surtout incroyable pour sa vue.  

shanghai-nuit-vue-haut-2

Cette grande modernité du bund contraste avec l’ancien Shanghai que j’ai aussi visité.

Découvrir le vieux quartier de Shanghai

vieux-shanghai-porte

Un monde fou se presse dans les rues commerçantes de cet endroit ! La porte fait office de frontière entre l’ancien quartier et le Shanghai moderne. Cette zone est réservée aux seuls piétons, c’est très vivant et très coloré.

boutiques-shanghai

J’aime beaucoup ce genre d’ambiance. Je me perds donc dans la foule. Tout le monde veut me vendre un sac, une montre, un bijou et certains se font insistants. 

vieux-shanghai-batiment

Les rues sont assaillies de touristes comme moi. Les toits sont superbes, richement décorés. Le rouge est omniprésent : 

vieux-shanghai-typique

vieux-shanghai-toits

Puis, au bout de ces ruelles étroites et bruyantes, on découvre d’immenses places :

vieux-shanghai-place

Et soudain, un espace entouré de bassins, la tea-house apparaît. Des passerelles permettent de circuler au dessus de l’eau. Il y a un monde fou et la chaleur est étouffante, mais je parviens à me frayer un passage au milieu des ombrelles, des perches à selfies etc.

shanghai-tea-house-2

shanghai-tea-house

shanghai-amulettes

Un livreur de cartons arborant un beau sourire me fait un geste de la main, qui sonne pour moi comme le signal : il est temps de rentrer à l’hôtel, ce que mes pieds qui ont parcouru des kilomètres, me confirment. 

vieux-shanghai-vélo

Je rentre donc en métro, épuisée par ma longue marche sous l’accablante moiteur, mais heureuse d’avoir vu tant de choses en une journée (et des soirées). Il y a bien sûr beaucoup d’autres choses à découvrir à Shanghai, mais j’ai manqué de temps. Une autre fois, peut-être… 

Et vous, connaissez-vous cette belle ville chinoise ?

Découvrez aussi :

Que voir à Shanghai en 2 jours ?
Facebooktwitterpinterestmail
Étiqueté avec :    

9 commentaires sur “Que voir à Shanghai en 2 jours ?

  • 27 juillet 2016 à 3 h 37 min
    Permalien

    Je suis ravie de voir que malgré que ce soit pour le Business, Shanghai t’ait plu =)
    J’aimerais beaucoup voir Shanghai et normalement c’est prévu en Décembre.
    En ce moment , Shanghai atteint les 40°C…

  • 29 juillet 2016 à 8 h 57 min
    Permalien

    Oui ça m’a bien plu, mais qu’est-ce que j’ai eu chaud !!! Je crois que dans la plupart des villes, il y a toujours quelques chose d’intéressant à visiter et là, le mélange entre modernité et histoire est vraiment chouette !

  • 30 juillet 2016 à 16 h 17 min
    Permalien

    Ton article répond à une question que je me pose depuis quelques temps: Est ce que ça vaut le coup de faire escale quelques jours à Shangai? Tes photos de la vieille ville le font dire que oui. Tu me confirmes?
    En tout cas merci pour ton petit com chez moi 🙂

  • 31 juillet 2016 à 8 h 41 min
    Permalien

    Oui, je pense que Shanghai est une ville intéressante, même pour une petite escale, et si j’y retourne, je pense que j’aurai encore beaucoup à voir. J’ai vraiment trouvé le bund et la vieille ville très sympas. Si vous y allez, vous allez sans doute vous régaler (et en décembre, il fera moins chaud !). Bon voyage !

  • 31 juillet 2016 à 17 h 16 min
    Permalien

    Bonjour, très sympa votre article. Les photos de nuits sont justes magnifiques et le vieux quartier a l’air magnifique !

  • 31 juillet 2016 à 18 h 54 min
    Permalien

    Merci beaucoup ! 🙂

  • 1 août 2016 à 16 h 24 min
    Permalien

    Ohoh, j’imagine que la Chine doit serieusement te changer du Japon! (Ca ne m’a meme pas choquee plus que ca le coup du taxi, hihihi!)
    Sinon, tes photos sont tres belles et donnent une bonne idee de la jolie (moderne) ville de Shanghai! Si tu as l’occasion d’y repasser, passe un peu de temps dans le parcs de la ville. Ils fourmillent d’activites et de gens meles… C’est toujours un delice de les parcourir!

  • 2 août 2016 à 3 h 00 min
    Permalien

    Je ne sais pas si j’aurai l’occasion de retourner à Shanghai, mais j’ai bien apprécié cette visite express. Je n’en ai pas parlé dans mon article, mais j’ai vu des gens danser dans un parc, et faire du sport tous ensemble, c’était rigolo !

  • Ping : La sélection du mardi #54 - Le Blog Expedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *