Nos richesses, de Kaouther Adimi

J’ai aperçu ce titre plusieurs fois sur la toile. Nos richesses, de Kaouther Adimi. Intriguée, ne connaissant ni l’auteur ni le thème, je me suis lancée, et j’ai adoré. Kaouther Adimi nous entraîne avec une grande vivacité dès les premières pages dans les ruelles d’Alger, nous parle de chaque commerçant que l’on croise et s’arrête finalement devant Les Vraies richesses, une librairie, véritable héroïne du roman. Toute l’histoire tourne autour d’elle et on sent un amour immense pour la littérature, on est transporté dans un tourbillon d’émotions. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

 

Noel-naturel Photo libre de droits (Pixabay)

Au Japon comme en France, les fêtes de fin d’année se préparent… Souvent, le plus long n’est pas de faire ses achats mais de bâtir des listes et de trouver des idées de ce que l’on va offrir à qui, selon les goûts de chacun. Offrir un livre reste une excellente idée car beaucoup de gens aiment lire et le choix des genres ou types de lectures est très vaste, il y en a pour tous les goûts. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Un fils en or, de Shilpi Somaya Gowda

Mon amie Sandrine m’a donné ce livre et je n’avais aucune idée de ce dont il pouvait bien parler. Le nom de l’auteur m’était totalement inconnu aussi, je ne savais même pas s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. Lorsque j’ai vu qu’il était traduit de l’anglais d’Inde, je me suis dit qu’il allait sans doute me transporter dans une autre culture. J’ai foncé. Et j’ai été comblée. Un fils en or est le surnom que Piya, sa jeune soeur, donne au frère aîné de la famille, Anil.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

 

Bérénice, tragédie de Jean Racine

J’avais envie de relire du théâtre classique. J’ai choisi cette pièce-ci car j’ai eu récemment l’occasion d’en parler avec un ami et mes souvenirs étaient assez lointains.

Cette tragédie se passe dans l’Antiquité romaine, au moment de l’accession de Titus au rang d’empereur, en 79 après J.-C. En effet, son père Vespasien de la dynastie des Flaviens vient de mourir : son fils doit lui succéder. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Ferrante Celle qui fuit et celle qui reste (tome 3)

Séduite par l’Amie prodigieuse et Le Nouveau nom, je n’ai pas tardé à lire le 3e volet de cette saga italienne, moi qui ne suis pas spécialement adepte des histoires à rallonge. Evidemment, Celle qui fuit et celle qui reste m’a à nouveau conquise.

Et pourtant, j’ai eu un peu peur en commençant que les débats politiques dans lesquels s’inscrit Elena au début de sa vie d’adulte ne prennent trop de place dans l’intrigue. Mais en fait non, j’ai suivi l’évolution intellectuelle, sociale, politique et personnelle de la narratrice avec un plaisir certain. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Ferrante-le-nouveau-nom

Après avoir découvert l’enfance et le début de l’adolescence de Lina et Lenu dans L’Amie prodigieuse, je n’ai pu résister à l’envie de lire la suite tant le premier tome m’avait plu. Ce deuxième volet m’a conquise encore une fois. Le Nouveau nom raconte la fin de l’adolescence et le début de la vie d’adulte des protagonistes.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail