Et voilà, j’ai reçu en cadeau pour mon anniversaire le 4e tome de cette saga que j’ai tant aimée. J’ai attendu un peu avant de rédiger ce billet, parce que d’abord il me fallait un certain temps devant moi pour venir à bout de ce pavé, et aussi parce que j’ai retardé ma lecture : je savais que cela clorait une très belle histoire et je n’aime pas finir un roman que j’ai adoré. Je me sens vide et j’ai toujours peur de ne pas retrouver un aussi bon livre après. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les mots, de Jean-Paul Sartre

J’avais déjà lu cette autobiographie, mais il y a tellement longtemps que je me demande même si je l’avais lue en entier. J’ai soudain eu envie de redécouvrir cette œuvre, je ne sais pas trop pourquoi. Je ne me rappelais que les grands traits et avais oublié les détails. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Le titre « Dans l’eau je suis chez moi » m’a intriguée, je me suis demandé si c’était l’œuvre d’une sirène ( 😉 ) alors je me suis lancée dans cette lecture. Je trouve qu’il est important de donner sa chance à de nouveaux écrivains et en particulier aux femmes. Il s’agit d’un premier roman d’Aliona Gloukhova, une jeune biélorusse mais qui s’exprime en français. Déjà, chapeau ! C’est aussi une autobiographie qu’elle a réalisée dans le cadre d’un master de création littéraire. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Un homme, de Philip Roth

J’avais déjà lu il y a très longtemps un ouvrage de ce célèbre auteur américain contemporain, La tache, que j’avais beaucoup apprécié. J’avais envie de relire un peu de littérature américaine et le titre m’a plu, il évoquait pour moi l’histoire d’un homme parmi tant d’autres à cause de l’article indéfini. Et c’est précisément ce que je m’étais imaginé. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les Justes d'Albert Camus

Une petite pièce de théâtre, de temps en temps, ne fait pas de mal et change un peu des romans ou nouvelles que je lis le plus souvent. En plus, si elle est écrite par Camus… J’avais déjà lu cette pièce lorsque j’étais lycéenne et en avais un souvenir assez net. Ma relecture fut un vrai plaisir malgré la noirceur du thème. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les faux-monnayeurs d'André Gide

J’ai lu ce roman dans des conditions un peu particulières, c’est-à-dire de manière fractionnée et irrégulière et si je peux me permettre un conseil, ne suivez pas mon exemple. En effet, ce roman foisonnant de personnages, aux intrigues diverses et nombreuses n’est pas toujours facile à suivre : mieux vaut le lire d’une traite ou du moins de manière très régulière. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail