La disparition de Josef Mengele, d'Olivier Guez

J’avais mis ce roman de la rentrée littéraire 2017 sur ma petite liste parce que comme beaucoup de lecteurs, je suis fascinée par les méchants. Toutefois, je n’aime pas spécialement le gore et je pensais donc que le titre évoquant une disparition, je n’aurais pas à lire le contenu exact et exhaustif des horreurs perpétrées par le nazi mais ce qu’il est advenu de lui après la guerre. Et j’avais raison. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

faye-petit-pays

C’est un petit pays. C’est un petit roman. Par le nombre de pages, seulement. Je l’ai beaucoup apprécié. Il m’a permis de découvrir un auteur, que certains connaissent peut-être déjà car Gaël Faye est un musicien, membre du groupe Milk Coffee and Sugar. Il s’agit d’un roman surprenant et terriblement émouvant, aux accents clairement autobiographiques. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Chalandon Profession du père

J’ai trouvé ce roman très déstabilisant. Il raconte à la première personne une histoire de famille pour le moins insolite. Le narrateur, Émile Choulans assiste aux obsèques de son père André dès les premières pages du roman. C’est l’occasion pour lui de se rappeler ce personnage si troublant. Un très long retour en arrière vient éclairer le lecteur sur la personnalité de ce père. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail