alameddine-vies-de-papier

Les Vies de papier est un roman à la première personne. Aaliya, la narratrice est une vieille femme fine et satirique qui a toujours vécu à Beyrouth. Elle nous raconte sa vie, depuis la coloration manquée de ses cheveux désormais bleus, à son mariage, raté lui aussi, en passant par la vie dans une capitale en guerre quasi permanente. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail