Makine-archipel-vieC’est le deuxième livre que je lis de cet auteur. J’avais énormément aimé Le Testament français, que m’avait fait découvrir mon mari. Il m’avait en revanche déconseillé La femme qui attendait qu’il n’avait pas aimé et que je n’ai donc pas lu. J’ai retrouvé ici avec plaisir cet écrivain riche et puissant. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

idees-cadeaux-noel

Les villes se parent de guirlandes lumineuses et autres décorations de Noël, signe que les festivités approchent. C’est le moment d’aller faire ses achats, de préparer les cadeaux que l’on souhaite offrir à ses proches. C’est pourquoi je vous propose 10 livres à offrir parmi ceux que j’ai le plus aimés dans mes dernières lectures (même si tous ces livres, eux, ne sont pas nécessairement récents). En cliquant sur le livre ou sa couverture, vous pourrez voir ma critique.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

garde-l-effroi

J’ai lu ce roman dans le cadre du défi de Babelio de se mettre à tous pour critiquer tous les romans de la rentrée littéraire. J’ai choisi un peu au hasard, le titre me plaisait et j’avais déjà entendu parler de l’auteur.

François Garde nous plonge immédiatement dans une situation pour le moins choquante : l’opéra de Paris s’apprête à jouer la première de Così Fan Tutte de Mozart sous l’œil des caméras qui retransmettront le concert en direct. Le chef d’orchestre arrive et fait un salut nazi en prononçant le fameux et glaçant « Heil Hitler ». Stupeur chez les spectateurs autant que chez les musiciens. Le premier, l’altiste Sébastien Armant se lève et refuse de jouer, aussitôt imité par ses collègues.

Cet acte d’opposition, ce refus d’obéir à la baguette de son chef va faire basculer la vie de Sébastien et propulser notre héros en haut de l’affiche : les journaux télévisés, la presse, le ministère, tout le monde veut voir celui qui a osé s’opposer au grand Louis Craon, chef d’orchestre pourtant naguère admiré et qui est désormais introuvable après sa fuite. Loin de se réjouir de cette soudaine notoriété, Sébastien va se sentir assez seul.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

alameddine-vies-de-papier

Les Vies de papier est un roman à la première personne. Aaliya, la narratrice est une vieille femme fine et satirique qui a toujours vécu à Beyrouth. Elle nous raconte sa vie, depuis la coloration manquée de ses cheveux désormais bleus, à son mariage, raté lui aussi, en passant par la vie dans une capitale en guerre quasi permanente. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail