L’enfant qui, de Jeanne Benameur

J’avais déjà lu Otages Intimes de cette écrivaine, et j’avais trouvé son style vraiment très beau. J’ai donc cherché Les demeurées dont j’avais entendu le plus grand bien mais il n’existe pas en format électronique. Je me suis donc rabattue sur L’enfant qui, dont je ne savais rien et j’ai été conquise. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Nos richesses, de Kaouther Adimi

J’ai aperçu ce titre plusieurs fois sur la toile. Nos richesses, de Kaouther Adimi. Intriguée, ne connaissant ni l’auteur ni le thème, je me suis lancée, et j’ai adoré. Kaouther Adimi nous entraîne avec une grande vivacité dès les premières pages dans les ruelles d’Alger, nous parle de chaque commerçant que l’on croise et s’arrête finalement devant Les Vraies richesses, une librairie, véritable héroïne du roman. Toute l’histoire tourne autour d’elle et on sent un amour immense pour la littérature, on est transporté dans un tourbillon d’émotions. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

L'ordre du jour, d’Éric Vuillard

Je n’avais jamais rien lu de cet auteur. Lorsque les résultats du Goncourt sont tombés, je me suis dit que j’allais lire ce roman dont j’ignorais tout. Loin de la France, j’ai parfois l’impression de vivre dans une grotte ; je ne savais pas du tout quel était le sujet de l’intrigue, puisque comme à mon habitude, quand je pense que je vais lire un roman, je me garde bien de lire la quatrième de couverture et les critiques qui ont été faites pour ne pas me laisser influencer. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

 

Noel-naturel Photo libre de droits (Pixabay)

Au Japon comme en France, les fêtes de fin d’année se préparent… Souvent, le plus long n’est pas de faire ses achats mais de bâtir des listes et de trouver des idées de ce que l’on va offrir à qui, selon les goûts de chacun. Offrir un livre reste une excellente idée car beaucoup de gens aiment lire et le choix des genres ou types de lectures est très vaste, il y en a pour tous les goûts. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

La Louve de Paul-Henry Bizon

Pour cette rentrée littéraire j’avais choisi un premier roman d’une écrivaine dont j’ai été très déçue. Pour ne pas rester sur un échec, j’ai alors tenté un autre premier roman d’un nouvel écrivain. Comme d’habitude, je n’ai pas lu la 4e de couverture, je ne savais donc à quoi m’attendre et j’imaginais, en raison du titre, un roman de terroir ou sur une mère-poule. Mais ce roman ne correspond pas à ce à quoi je m’attendais et m’a bien surprise. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

La disparition de Josef Mengele, d'Olivier Guez

J’avais mis ce roman de la rentrée littéraire 2017 sur ma petite liste parce que comme beaucoup de lecteurs, je suis fascinée par les méchants. Toutefois, je n’aime pas spécialement le gore et je pensais donc que le titre évoquant une disparition, je n’aurais pas à lire le contenu exact et exhaustif des horreurs perpétrées par le nazi mais ce qu’il est advenu de lui après la guerre. Et j’avais raison. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail