La fille du train de Paula Hawkins

L’écriture est simple, sans fioritures ni recherche particulière (j’ai lu le roman en traduction française) : Rachel, trentenaire déprimée et abimée par l’alcool, nous raconte dans un journal à la première personne la vie des gens qu’elle imagine en les apercevant depuis un train qu’elle emprunte chaque jour entre Londres et sa banlieue. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail