Bouddha noir à Tokyo, Japon

Quand on visite le Japon, on ne peut qu’être frappé par le nombre de temples qui surgissent à chaque coin de rue ou presque. C’est l’occasion de nous intéresser à la religion au Japon ! On trouve ici toutes les religions, et la plupart des Japonais adhèrent à plusieurs religions en même temps. Ils croient aussi aux esprits et aux fantômes (je vous renvoie au roman graphique que je vous avais présenté il y a quelques temps : Un monde flottant pour en savoir plus) et sont parfois superstitieux. Aujourd’hui, je commencerai par le bouddhisme. Lire

Facebooktwitterpinterestmail

indispensable-Japon

Depuis que je vis au Japon, j’ai pu observer certaines différences entre ma vie ici et celle que j’avais en France. C’est ce que je m’applique à vous montrer dans la rubrique Vie d’expat. Aujourd’hui, je vais vous parler des objets qui apparemment sont indispensables pour tout Japonais digne de ce nom. Ce n’est pas innocent que je n’écrive ce billet que maintenant, parce que c’est à la saison chaude que l’on voit ces objets le plus souvent. Lire

Facebooktwitterpinterestmail

tokyo-metro-map

Tokyo est une ville tentaculaire et on est obligé de recourir aux transports en commun si l’on veut se déplacer facilement. Le réseau de trains et de métros est énorme et permet de s’aventurer à peu près partout dans Tokyo et même dans presque tout le Japon sans avoir besoin de voiture. De plus, tout est parfaitement rodé : les rames sont à l’heure, propres, pratiques et la signalétique est claire le plus souvent. What else ? Lire

Facebooktwitterpinterestmail

enfants-japon-hiroshima

On vient de fêter Kodomo no Hi, c’est-à-dire la fête des enfants au Japon, et plus spécialement des garçons. Oui je sais, c’est sexiste, mais le Japon dans les faits n’accorde pas encore l’égalité entre les filles et les garçons. Cette fête a lieu chaque année le 5 mai et c’est l’occasion pour moi de vous parler un peu des enfants japonais.

Le Japon se caractérise par une très faible fécondité : en moyenne 1,4 enfant par femme en âge de procréer. Il y a beaucoup de personnes âgées mais pourtant, à Tokyo du moins, il n’est pas rare que je voie des familles avec 2 et même 3 enfants. Lire

Facebooktwitterpinterestmail