Duras Barrage contre le Pacifique

Enfin un livre de Duras que j’ai pris plaisir à lire ! Après avoir lu deux fois l’Amant il y a longtemps et plus récemment Moderato Cantabile, je n’avais pas une très bonne image de cette auteure. Mais, si je n’ai pas aimé les deux précédemment cités, j’ai apprécié celui-ci, roman à la fois sociologique et d’apprentissage, sans doute d’inspiration largement autobiographique. Lire

Facebooktwitterpinterestmail

Steinbeck-souris-hommesJ’ai lu ce roman pour la première fois lorsque j’étais au collège, en classe de troisième. C’est mon prof de lettres, l’excellent monsieur C. qui l’avait fait connaître à la classe. Je me souvenais de l’histoire, mais pas de la toute fin, et comme j’en avais gardé un bon souvenir, j’ai eu envie de le relire. Bien m’en a pris. Lire

Facebooktwitterpinterestmail

Lee-harper-oiseau-moqueurCe roman me faisait de l’œil depuis longtemps. C’est ma Sophie du fin fond de son Texas qui m’a décidée en me suggérant de le lire. Je n’avais aucune idée du thème (je ne lis jamais les critiques avant, quand je suis certaine de lire le livre un jour). Mais je partais avec un bon a priori puisque l’auteure était une amie de Truman Capote dont j’ai adoré De sang froid.

Bien m’en a pris (toujours écouter les copines). Ce roman est vraiment intéressant. Il raconte, du point de vue d’une très jeune narratrice de 6 à 8 ans surnommée Scout des événements du quotidien d’une famille américaine qui vit à Maycombe en Alabama dans les années 30.

Lire

Facebooktwitterpinterestmail