Les mots, de Jean-Paul Sartre

J’avais déjà lu cette autobiographie, mais il y a tellement longtemps que je me demande même si je l’avais lue en entier. J’ai soudain eu envie de redécouvrir cette œuvre, je ne sais pas trop pourquoi. Je ne me rappelais que les grands traits et avais oublié les détails. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Le mystère Frontenac, de François Mauriac

J’ai lu plusieurs romans de Mauriac que j’ai tous aimés. J’apprécie plusieurs choses chez cet auteur. D’abord sa plume : son style, la précision de son vocabulaire et sa façon inimitable de transcrire les sentiments et pensées intimes de ses personnages. Ensuite, par chauvinisme sans doute, je me sens proche de ce qu’il écrit parce que ses intrigues se passent dans des lieux qui me sont familiers : le sud-ouest, Bordeaux et sa région. Je vois au sens propre comme au sens figuré ce qu’il décrit. Enfin les thèmes qu’il aborde, les relations entre les gens et particulièrement au sein d’une même famille m’intéressent depuis toujours.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Némirovsky-le-bal

Le titre, aussi bref que l’œuvre elle-même, m’a donné envie de me plonger dans ce court roman. Les scènes de bal sont assez classiques dans l’histoire de la littérature (je repense à celle de Mme Bovary de Flaubert ou de La Parure de Maupassant) mais le bal n’est qu’un épisode particulièrement important dans l’histoire. J’étais curieuse de découvrir un livre où il serait peut-être le pivot, peut-être même l’unique événement de l’intrigue. Ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais, mais je me suis régalée et l’ai lu d’une traite. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Bordage-Wang1

J’avais envie de lire quelque chose qui sorte de mes lectures habituelles, je me suis dit : pourquoi pas un peu de science-fiction pour changer ? J’ai donc demandé à mon mari, grand lecteur et amateur de ce genre, de m’indiquer quelque chose qui pourrait me plaire. J’ai un peu râlé quand j’ai vu que Wang faisait partie d’une trilogie, car je préfère les livres indépendants aux séries. Mais quand j’ai su qu’on pouvait tout à fait ne lire que le premier tome, car il forme une unité à lui tout seul, j’ai décidé d’essayer. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Le joueur d'échecs, de Stefan Zweig

Encore un chef d’œuvre ! Décidément, je deviens complètement fan de Zweig. Il pousse l’art de la concision et la maîtrise de l’élégance à la perfection. Cette nouvelle est l’une de ses plus connues et pourtant je ne l’avais pas encore lue. J’ai donc saisi la première occasion pour la découvrir. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les faux-monnayeurs d'André Gide

J’ai lu ce roman dans des conditions un peu particulières, c’est-à-dire de manière fractionnée et irrégulière et si je peux me permettre un conseil, ne suivez pas mon exemple. En effet, ce roman foisonnant de personnages, aux intrigues diverses et nombreuses n’est pas toujours facile à suivre : mieux vaut le lire d’une traite ou du moins de manière très régulière. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail