Celine-voyage-nuit

Ce très célèbre et long roman du début du XXe siècle a marqué l’histoire de la littérature, et c’est vrai qu’il est à la fois très original et vraiment intéressant. Il a d’ailleurs suscité à sa sortie autant d’enthousiasme que de virulentes critiques, et a manqué le Goncourt de peu. Il a choqué un certain nombre de ses contemporains, ce qui peut se comprendre aisément. J’ai eu beaucoup de réticences, la première fois, à lire un auteur dont les idées politiques étaient aussi choquantes. Il faut cependant faire l’effort d’aller au-delà de ces a priori, car il serait dommage de ne pas découvrir ce roman uniquement en raison de ces considérations. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

inoue-fusil-de-chasse

Voici un minuscule roman épistolaire. Le narrateur qui avait écrit dans un magazine quelques vers sur un fusil de chasse reçoit une lettre d’un inconnu, Josuke Misugi, qui se reconnaît comme le chasseur du poème. Cet homme mystérieux annonce au narrateur qu’il va lui envoyer 3 lettres dont il a été le destinataire. Le narrateur va découvrir en même temps que le lecteur ces trois missives. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

bobin-la-plus-que-vive

Qu’il est difficile de rédiger un billet sur cette œuvre si courte, qui tient en quelques pages ! J’avais envie de découvrir cet auteur car je sais que ma grand-mère qui est une grande lectrice aime beaucoup ce qu’il écrit et j’ai confiance en elle en matière de littérature. Ce fut une très belle découverte. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

duras-moderato-cantabile

J’avais envie de relire un Marguerite Duras. Contrairement à beaucoup de lecteurs, je n’ai pas aimé ce que j’ai lu d’elle. Alors je me suis dit que la maturité aidant, j’allais peut-être enfin discerner ce qui m’avait probablement échappé jusque-là. Point du tout. Décidément, je n’accroche pas, mais alors pas du tout avec cette écriture. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Schmitt-oscar-dame-rose

Lors de vacances, plusieurs livres traînaient dans le gîte que j’avais loué. J’ai choisi celui-là un peu au hasard, à cause de l’auteur que je connaissais très peu et à cause de sa taille : je n’avais pas beaucoup de temps à passer dans ce gîte, et il fallait que j’aie le temps de finir le livre. J’ai été surprise de voir qu’il s’agissait plutôt d’un ouvrage destiné à la jeunesse. Seconde surprise, le genre est assez inclassable : ce n’est pas vraiment un roman, ni un conte philosophique, ni une pièce de théâtre et pourtant, c’est un peu tout cela à la fois. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail