Sukegawa Le Rêve de Ryôsuke

J’ai tellement aimé le premier roman que j’ai lu de Sukegawa, Les délices de Tokyo, que j’ai rapidement vu l’adaptation cinématographique. Aussi n’ai-je pas attendu longtemps pour découvrir son dernier ouvrage sorti en français le mois dernier. Je pourrais vous dire que c’est l’histoire d’un type qui rêve de faire des fromages, mais je pense que je ne vous donnerais pas forcément envie de lire le roman 😉 Et pourtant c’est vrai, et c’est beaucoup plus que ça.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Murakami-etrange-bibliotheque

Il y a quelques années, j’ai lu un roman de Murakami que j’ai adoré : Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil. Je l’ai dévoré et tellement aimé que je n’ai pas voulu en lire d’autres du même auteur, de peur d’être déçue. J’ai cependant craqué mais j’ai choisi prudemment un petit ouvrage, une nouvelle. Je n’ai pas été déçue !

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Viguier-Ressources-inhumaines

Ce livre m’a été donné par mon amie Sandrine parmi de nombreux autres. Ceux qui me suivent depuis un moment savent que c’est ma principale fournisseuse de romans français contemporains. Le plus souvent, j’aime ce qu’elle partage avec moi et elle me fait découvrir de nombreux auteurs qui me sont inconnus. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Sansal-2084

Je lis peu de science-fiction, je lui préfère souvent la politique-fiction. Ayant lu et apprécié 1984 de George Orwell mais il y a de ça des années, je me suis dit que ça me ferait du bien de me replonger un peu dans un roman d’anticipation et d’ouvrir mon horizon littéraire. Il faut dire qu’une de mes copines avait mis sur sa page FB des citations extraites de ce roman que j’avais trouvées bien vues et très justes. Je me suis donc lancée dans la lecture de cette dystopie, mais mon avis est assez mitigé. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

viel-article-353-du-code-penal

Quand vous lisez « Article 353 du code pénal », il y a plusieurs solutions : soit vous êtes étudiant en droit, et vous pensez « ça va être génial ». Soit vous n’êtes pas étudiant en droit. Ce qui est mon cas. Passée ma première surprise (s’agirait-il d’un truc aussi indigeste que le vrai code pénal ?) je me suis dit que l’auteur et l’éditeur avaient finalement bien réussi leur coup : j’avais très envie de savoir de quoi un tel roman pouvait bien parler avec un titre pareil… Je n’avais jamais entendu parler de l’auteur et sincèrement, ce fut une très belle découverte. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

echenoz-envoyee-speciale

Je n’avais jamais rien lu de cet auteur que j’ai donc découvert parce qu’on m’a prêté ce roman. Je n’ai pas la possibilité de discuter souvent littérature de vive voix ici, alors je m’étais dit que ce serait l’occasion puisque c’est un Français de Tokyo qui me l’a proposé. Une de mes grandes amies, Hélène, l’avait bien aimé aussi, alors je pensais qu’il pourrait me plaire. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail