C’est la 2e fois que je vais au Laos. La première fois, je n’étais pas en vacances mais j’avais réussi à m’échapper le temps d’un week-end à Luang Prabang. Je n’avais pas eu le temps de visiter la capitale. Cette fois-ci, j’ai donc décidé de prendre le temps de découvrir Vientiane en famille lors de vacances au Laos. Partis avec 2°C, manteau, écharpe et chaussures d’hiver, nous voici arrivés dans la capitale du Laos où il fait…32°C ! Nous n’avons qu’à nous balader en ville autour de notre hôtel pour sentir l’atmosphère. Lenteur, bien-être, sourires semblent les incontournables de la vie laotienne. Au restaurant par exemple, on attend (longtemps) le menu, puis (longtemps) les plats et enfin (longtemps) la note sans se presser, mais bon, nous sommes en vacances, alors on ne va pas s’énerver ! 

vientiane-laos-rue

Cela dit, je n’aimerais pas conduire ici en raison du grand nombre de scooters et des embouteillages…

Nous décidons de nous promener dans la ville, un peu au hasard. Il faut dire que contrairement à mon habitude, je n’ai pas préparé ce voyage (je n’en ai pas eu le temps) et nous avons donc décidé de nous laisser porter, ce qui est en fait très agréable en vacances. Nous déambulons donc au gré de notre humeur et la surprise est à chaque coin de rue. En effet, de nombreux temples surgissent de manière imprévue sous nos yeux ébahis.

musee-vientiane-exterieur

Parfois, le temple se fait musée. Dans celui de Sisaket, on admire un alignement de bouddhas et un grand temple.

bouddha-musee

Le grand temple est en restauration à l’intérieur et il est interdit de prendre des photos. Le travail minutieux, sous une chaleur accablante semble ne pas peser sur les travailleurs. S’habitue-t-on à une telle chaleur ?

vat-sisaket-laos

On entend des oiseaux chanter dans la cour et le son grave du gong que l’on frotte avec les deux mains leur répond. C’est très paisible. Des vases ont été regroupés le long du temple.

vases-laos

Nous partons ensuite admirer l’arc de triomphe, mais sur le chemin, par hasard, nous découvrons un ensemble de temples.

laos-vat-thatfoun

Les portes sont magnifiques, très ouvragées.

portes-vat-vientiane

C’est sûr que si vous aimez les choses sobres et épurées, les temples asiatiques ne sont pas trop dans ce style. Le doré et le rouge prédominent et c’est très chargé !

À l’intérieur, un bouddha. Une fête semble se préparer, quelques moines sont affairés mais nous laissent entrer. 

interieur-vat-vientiane

Nous sommes les seuls touristes, il n’y a personne d’autre exceptés les moines, des gongs et sortes de maracas.

gongs-laos

Nous ressortons de ce havre de paix et arrivons enfin à l’arc de triomphe :

arc-triomphe-vientiane

… du haut duquel on domine toute la ville :

vue-vientiane-haut

Mais nous sommes un peu déçus, car la vue n’est pas exceptionnelle. Nous rebroussons chemin et croisons un grand nombre de tuk-tuk. Certains ont essayé de nous arnaquer (comment ça, on voit sur nos visages que nous ne sommes pas du coin ?) de toute façon, nous avons privilégié la marche sauf quand vraiment nous voulions voir quelque chose d’assez loin ou en fin de journée pour rentrer, épuisés que nous étions.

Des femmes avec des objets qu’elles transportent sur leur balancier se mêlent aux autochtones et aux touristes.

porteuses-tuk-tuk-laos

Nous passons devant le le grand marché couvert auquel nous n’avons trouvé grand intérêt : toutes les boutiques vendent quasiment la même chose, mais rien de typique.

Les stupas sont innombrables. On en trouve à chaque coin de rue ou presque.

La circulation est, un peu comme au Vietnam, assez particulière : il faut s’élancer pour traverser la route car les passages piétons ne sont pas tous surmontés de feux tricolores. On voit aussi énormément de scooters, souvent conduits par une personne sans casque (en même temps j’imagine qu’il est très désagréable de cuire sous un casque par ces températures) et un, deux voire trois passagers. Les véhicules sont assez chargés…

laos-transport

… au point, parfois, de masquer le conducteur, comme je l’avais déjà vu au Vietnam.

laos-transport-1

Certaines scènes de rues nous ont amusés, étonnés. Des écolières en uniformes et aux beaux sourires se rafraîchissant à l’angle de leur établissement parlant avec animation.

ecolieres-laos

Des moines se faisant transporter en tuk-tuk.

moines-tuk-tuk-laos

Tous les bâtiments publics étaient surmontés de panneaux bleus amusants : « musée non-fumeur », « hôpital non-fumeur ». Voici ci-dessous une « école sans drogue ». Parce qu’il en existe avec, peut-être ?

drug-free-school

Voici un gars qui a tout compris à la vie. Il a carrément installé son hamac devant un mini-lac, juste à côté du Mekong !

hamac-laos

Nous avons apprécié de pouvoir nous désaltérer en consommant des fruits pressés en pleine rue (même si j’ai été déçue par le goût des mangues, que j’ai trouvées assez fades, mais il paraît que ce n’était pas la meilleure saison).

fruits-laos

Parfois un gardien assez impressionnant était posté dans la rue, devant les temples.

gardien-temple-laos

La végétation est présente partout dans la ville, cela nous change de Tokyo, et nous conduira à partir en trekking dans la jungle (je vous raconte ça dans mon prochain post).

laos-temple-vegetation

Tout au nord-est de Vientiane se trouve la plus grande stupa de la capitale, le Pha That Luang. Dorée à souhait, elle en impose, je l’avoue :

stupa-doree-vientiane

Juste à côté se trouve un immense bouddha couché, impressionnant lui aussi :

bouddha-couche-detail

J’ai adoré cet endroit, il y avait beaucoup à voir et tout était très beau.

bouddha-thatluang-tai

On y est même allés deux fois, la première on avait raté le bouddha couché (faut le faire quand même, c’est pas comme s’il était petit !). Moralité, quand je ne prépare pas un voyage, je suis un vrai boulet. Faut dire, le plan de l’office de tourisme n’a même pas pensé à l’indiquer… Et va trouver un guide du routard ou un Lonely Planet en français au Japon !

laos-vientiane-temple

Allez, pour finir, un temple-musée pas très grand mais extrêmement calme et reposant :

Infos pratiques :

Nous avons testé deux hôtels différents : New Rose boutique, avec des chambres super grandes, un petit déjeuner surtout fait pour ceux qui mangent salé et une wifi… aléatoire. Le personnel est adorable, vraiment.

Le second hôtel était Xaysomboun ; le moins : la chambre était minuscule (mais très propre), les plus : il y a une piscine, des masseuses exceptionnelles (nous avons choisi le massage à l’huile), un petit-déjeuner très varié et un personnel très sympa. Et on a payé 48 $ la nuit…

Découvrez aussi :

Vientiane
Facebooktwitterpinterestmail
Étiqueté avec :    

15 commentaires sur “Vientiane

  • 14 mars 2017 à 16 h 14 min
    Permalien

    Ton reportage est très réussi. Encore un très beau pays à découvrir pour moi 🙂

  • 14 mars 2017 à 18 h 46 min
    Permalien

    Merci Brigitte ! Et encore, tu n’as pas tout vu ! Rendez-vous mardi prochain pour la suite, très différente 😉
    Belle journée !

  • 14 mars 2017 à 19 h 05 min
    Permalien

    Ce que j’aime voyager à travers tes articles ! Tes photos sont très belles et donnent envie de sauter dans le premier avion pour voir ça de ses propres yeux… Merci !

  • 14 mars 2017 à 21 h 48 min
    Permalien

    Merci beaucoup ! C’est un pays assez touristique mais qui est encore authentique, c’est une des choses qui m’a plu.

  • 14 mars 2017 à 23 h 31 min
    Permalien

    Hum, ça me donne envie de repartir en Asie… maintenant ! Vivement que mes enfants soient un peu plus grands 🙂

  • 15 mars 2017 à 4 h 52 min
    Permalien

    Oui, je comprends, quand mes enfants étaient petites, je ne courais pas à l’autre bout du monde. Et pourtant, je trouve qu’en Asie, c’est relativement facile et les gens accueillent les petits avec plaisir. Mais pour nous les adultes, cela nous oblige à nous adapter un peu pour le rythme, bien sûr.
    Cela dit, si tu voyages avec tes enfants plus grands, ils en auront de vrais souvenirs. 😉 Et évidemment si tu viens au Japon tant que j’y suis encore, n’oublie pas de me le dire 😀

  • 15 mars 2017 à 7 h 17 min
    Permalien

    Que de jolies photos qui mettent des couleurs et des idées de voyage plein la tête!

  • 15 mars 2017 à 8 h 54 min
    Permalien

    Merci, tant mieux si ça fait du bien de découvrir de nouveaux horizons !

  • 15 mars 2017 à 10 h 27 min
    Permalien

    Je n’aurais pas pensé que le Laos ressemblait autant à la Thaïlande (du moins pour l’architecture des temples), mais j’imagine que cela a dû appartenir au royaume de Siam il y a bien longtemps… En tout cas ça donne vraiment envie d’aller le visiter (c’est malin, on a déjà une liste longue comme le bras d’envies de visites…). Merci d’avoir partagé ça avec nous !

  • 15 mars 2017 à 11 h 17 min
    Permalien

    Oui le Laos et la Thaïlande sont très proches d’un point de vue historique et architectural apparemment (je ne suis jamais allée en Thaïlande encore, c’est prévu pour bientôt), c’est ce que m’ont dit des intagrammeurs sur mes photos. Et puis là, seul le Mekong sépare Vientiane de sa voisine. Il semblerait que l’écriture soit aussi très proche. En tout cas je me suis régalée et tant mieux si tu as un nouveau pays sur ta liste (j’en ai encore plein moi aussi ! 😉 À bientôt Tara !

  • 16 mars 2017 à 4 h 26 min
    Permalien

    Le Laos est tout voisin mais nous n’avons pas encore eu l’occasion de le decouvrir…C’est prevu cela dit et tes belles photos me font redoubler d’envie! A quelle periode y etiez vous? Et quel a ete votre parcours?
    Quant a la chaleur, oui, je trouve qu’on s’y habitue… Mieux qu’au froid qui transperse, en ce qui me concerne (j’ai beaucoup beaucoup souffert du froid en Chine). Aujourd hui, nous utilisons rarement la clim a la maison… Pour travailler, je suis neanmoins obligee de climatiser la piece quand on arrive a 34 degres… car cest mon ordinateur qui lache, sinon!

  • 16 mars 2017 à 10 h 57 min
    Permalien

    Bonne idée d’aller visiter tes voisins ! Notre parcours a été simple : Vientiane, Luang Prabang, les chutes de Kuang Si et le parc national de Phu Khao Kouay. Nous avons pris notre temps avec deux trekkings dans la jungle (3 jours en tout que je raconterai dans un prochain billet). Nous y étions fin février, la température était top par rapport au Japon où il fait encore frisquet ! Mais pour toi, question météo, ça ne devrait pas changer beaucoup de la Thaïlande 😉

  • 16 mars 2017 à 19 h 45 min
    Permalien

    wouah le choc thermique
    comme tu dis en vacances on n est pas pressé chose + difficilement acceptable en temps ordinaire
    merci pour cette balade
    c est vrai que je ne vois moins souvent des voyageurs par la

  • 16 mars 2017 à 23 h 47 min
    Permalien

    On voit moins de gens au Laos, c’est vrai, même si ça commence à devenir plus touristique qu’avant. C’est un pays qui mérite le voyage, tout y est simple, agréable, les gens sont adorables et il y a beaucoup à voir, qu’il s’agisse de temples, de la nature, de monuments etc. Voilà un nouveau pays à inscrire sur sa wish-list 😉

  • Ping : Trekking dans la jungle laotienne - Bibliblog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *