Le livre de ma mère, d'Albert Cohen

J’ai reçu ce livre comme cadeau d’une de mes filles. Elle a trouvé amusant de m’offrir un roman avec un titre pareil. Mais elle ne savait pas quel en était le sujet. Moi non plus ! J’ai lu il y a des années Belle du Seigneur que j’ai adoré à l’époque (pourrais-je relire un tel roman ? Je n’en suis pas certaine) et j’ai donc commencé le Livre de ma mère avec un a priori très positif. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail
La douleur de Marguerite Duras

J’ai été amenée à lire La douleur de Marguerite Duras, car l’institut français de Casablanca proposait une soirée cinéma avec l’adaptation de cette œuvre par Emmanuel Finkiel qu’il a réalisée l’année dernière. Avant d’y assister, je souhaitais me replonger dans l’écriture de cette autrice. Je connaissais le thème principal mais n’avais encore jamais lu cette œuvre. Il s’agit en fait d’un recueil de six nouvelles. La première est la plus longue, la plus développée.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Le Lambeau, de Philippe Lançon

Le Lambeau vient de recevoir le Prix Femina. Quand ce livre est sorti, je n’ai pas souhaité le lire tout de suite car j’avais un peu peur : pour une fois je savais de quoi il traitait et je ne voulais pas me sentir « voyeuse » du drame horrible qu’a vécu Philippe Lançon. Puis, peu à peu, je me suis laissé prendre au jeu (médiatique ?) et j’ai fini par le lire. Je n’ai pas regretté ce choix. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Dix-sept ans, d’Éric Fottorino

Pour cette rentrée littéraire, j’avais repéré Dix-sept ans d’Éric Fottorino. Pourquoi ? D’abord parce que le titre m’évoquait bien sûr le célèbre vers de Rimbaud : « On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans » et aussi parce que j’avais déjà lu un roman du même auteur, il y a fort longtemps : Un territoire fragile, que j’avais beaucoup apprécié. Dès que j’ai pu avoir une connexion fiable (je n’ai toujours pas Internet, c’est pourquoi je suis très en retard dans me réponses aux messages et mails, pardon !), j’ai installé ce livre dans ma petite liseuse, sans savoir de quoi il parlait. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les mots, de Jean-Paul Sartre

J’avais déjà lu cette autobiographie, mais il y a tellement longtemps que je me demande même si je l’avais lue en entier. J’ai soudain eu envie de redécouvrir cette œuvre, je ne sais pas trop pourquoi. Je ne me rappelais que les grands traits et avais oublié les détails. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail