Zazie dans le métro, de Raymond Queneau

Pour mon classique du mois, je souhaitais relire du Queneau. J’avais aimé certains de ses poèmes, et bien sûr ses Exercices de style lus et relus abondamment. Mais étonnamment, je n’avais jamais lu son roman phare, Zazie dans le métro. C’est désormais chose faite et je ne regrette absolument pas ma lecture, bien au contraire, kèskeujmeusuimarée ! Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Le lion, de Joseph Kessel

Je n’avais jamais encore lu ce pourtant très célèbre roman. Est-ce le fait de vivre maintenant en Afrique qui m’a poussée à le découvrir ? Je ne saurais vous dire. Toujours est-il que j’ai dévoré assez vite Le Lion de Joseph Kessel. Je me doutais bien que l’histoire tournerait autour du roi de la jungle, mais c’est tout ce que j’en savais, n’ayant pas vu les adaptations cinématographiques qui en ont été faites ensuite. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Hernani ou l’honneur castillan, de Victor Hugo

Quand on évoque Hernani, on pense à la fameuse bataille du même nom, déclenchée lors de la première représentation de cette pièce jouée par la Comédie Française le 25 février 1830. Sacré Victor Hugo ! Trois ans après sa préface de Cromwell, dans laquelle il expose ce qu’est le drame romantique, voilà qu’il recommence avec Hernani ! Je me suis dit qu’une pièce de théâtre ne me ferait pas de mal en cette rentrée. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

De la clémence, de Sénèque

Dans le cadre du challenge Au fil des siècles que j’ai organisé sur Livraddict, j’avais proposé deux classiques de l’Antiquité, un grec et un romain. J’ai choisi pour le romain un texte philosophique de Sénèque intitulé De la clémence. L’avantage de Sénèque, c’est qu’il est assez clair et donc accessible même aux non-philosophes comme moi.

Cet essai s’adresse à Néron, dont Sénèque a été le précepteur, avant de tomber en disgrâce et d’être contraint au suicide par l’empereur lui-même. C’est donc assez ironiquement que l’on peut lire ce texte a posteriori, quand on sait ce qu’a fait Néron pourtant si bien conseillé par le philosophe dans le domaine de la clémence ! Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

 

La ferme des animaux, de George Orwell

J’ai lu plusieurs fois le célèbre roman de science-fiction 1984 du même auteur et souhaitais découvrir cet autre grand classique anglais. Je me suis naturellement penchée sur cette courte dystopie qui est particulièrement intéressante. Par facilité, je l’ai lue en traduction et non pas en anglais… Honte à moi ! Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les mots, de Jean-Paul Sartre

J’avais déjà lu cette autobiographie, mais il y a tellement longtemps que je me demande même si je l’avais lue en entier. J’ai soudain eu envie de redécouvrir cette œuvre, je ne sais pas trop pourquoi. Je ne me rappelais que les grands traits et avais oublié les détails. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail