Le livre de ma mère, d'Albert Cohen

J’ai reçu ce livre comme cadeau d’une de mes filles. Elle a trouvé amusant de m’offrir un roman avec un titre pareil. Mais elle ne savait pas quel en était le sujet. Moi non plus ! J’ai lu il y a des années Belle du Seigneur que j’ai adoré à l’époque (pourrais-je relire un tel roman ? Je n’en suis pas certaine) et j’ai donc commencé le Livre de ma mère avec un a priori très positif. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Les Misérables de Victor Hugo, Cosette

Je poursuis ma lecture des Misérables avec ce deuxième tome. J’avais adoré le premier et Victor Hugo nous laisse dans un suspense effroyable quant à l’avenir de la petite Cosette que l’on avait laissée malheureuse car maltraitée dans la première partie. Dans cet opus qui porte son nom, on la découvre davantage, ce qui va combler notre désir d’en savoir plus sur cette petite fille. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Le discours, de Fabrice Caro

Ce roman m’a été offert pour mon anniversaire, merci Lara et Cyril ! Je n’avais jamais entendu parler de l’auteur, qui n’en est pourtant pas à son premier essai. Il est connu sous le nom de Fabcaro pour ses BD. C’est sans doute le fait de vivre dans une grotte à l’étranger et de ne pas lire de BD qui m’a empêchée de le découvrir plus tôt. Parce quand je suis rentrée en France pour les fêtes, dans ma librairie préférée sur le premier rayon j’ai vu ce livre en bonne place ! Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Lettre à D. - Histoire d'un amour, d’André Gorz

C’est mon amie Elissa qui m’a parlé de ce livre. Je ne connaissais pas du tout ce texte ; en revanche je connaissais de nom l’auteur, philosophe et ami de Jean-Paul Sartre. Après ma lecture et quelques recherches, je me suis rappelé la fin extraordinaire de l’auteur dont j’avais entendu parler à l’époque. À un âge très avancé, il a choisi de se suicider avec son épouse atteinte d’un mal incurable et très douloureux. Le texte que je vous présente est une lettre qu’il lui adresse, quelques années avant leur mort. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Un certain M. Pielkieny, de François-Henri Désérable

Voici un roman que je m’étais promis de lire l’an dernier. Mon amie Sandrine me l’avait recommandé mais je me suis laissé prendre par d’autres lectures, remettant celle-ci à demain. Et j’ai enfin téléchargé Un certain M. Piekielny sur ma liseuse sans savoir le moins du monde de quoi parlait ce roman. Et je l’ai dévoré goûtant chacun de ses très courts chapitres. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail
La douleur de Marguerite Duras

J’ai été amenée à lire La douleur de Marguerite Duras, car l’institut français de Casablanca proposait une soirée cinéma avec l’adaptation de cette œuvre par Emmanuel Finkiel qu’il a réalisée l’année dernière. Avant d’y assister, je souhaitais me replonger dans l’écriture de cette autrice. Je connaissais le thème principal mais n’avais encore jamais lu cette œuvre. Il s’agit en fait d’un recueil de six nouvelles. La première est la plus longue, la plus développée.

Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail