La vraie vie, d’Adeline Dieudonné

On peut dire que ça commence fort, très fort, même ! Je suis tombée un peu par hasard sur l’incipit de ce roman. J’ai aussitôt téléchargé et dévoré ce livre. Je ne connaissais pas du tout l’autrice et je suis ravie de l’avoir découverte. C’est un premier roman très prometteur. L’histoire est écrite à la première personne par une narratrice qui a une dizaine d’années au début de l’intrigue. Je ne peux pas résister, voici la première phrase. Vous comprendrez ainsi pourquoi je n’ai pas pu lâcher le roman. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

La vérité sort de la bouche du cheval, de Meryem Alaoui

J’ai choisi ce roman pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’il s’agit encore une fois d’un premier roman, écrit par une femme, marocaine de surcroît. Ensuite, il se passe à Casablanca où je vis aujourd’hui, et j’avais donc à cœur de découvrir ce que peut bien écrire une Marocaine d’aujourd’hui sur ma ville d’adoption. Et enfin j’étais très intriguée par le titre… Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

 

Cérémonie, de Yasmine Chami

À mon arrivée à Casablanca, je m’étais bien promis de découvrir un peu la littérature marocaine. Ma collègue Sarah m’a proposé de me prêter des romans de Yasmine Chami, cette écrivaine marocaine de langue française et c’est ainsi que je me suis mise à lire ce tout petit roman. D’emblée, j’ai aimé son écriture, très travaillée, poétique, aux phrases longues et sinueuses comme des arabesques. Je me suis laissé emporter par ce roman très féminin. Féminin parce qu’écrit par une femme et parce qu’il parle des femmes, de trois membres d’une même famille en particulier. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Un monde à portée de main, de Maylis de Kérangal

Juste avant de commencer mon blog, j’ai lu Réparer les vivants de Maylis de Kérangal. J’ai énormément aimé ce roman pour plusieurs (bonnes) raisons, je l’ai trouvé bouleversant tant du point de vue du thème que de l’écriture. C’est pourquoi lorsque j’ai vu que sortait un autre livre de la même écrivaine pour cette rentrée littéraire, je me suis jetée dessus. Comme souvent, je n’ai pas voulu savoir de quoi parlait cette œuvre, pour avoir la surprise. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Dix-sept ans, d’Éric Fottorino

Pour cette rentrée littéraire, j’avais repéré Dix-sept ans d’Éric Fottorino. Pourquoi ? D’abord parce que le titre m’évoquait bien sûr le célèbre vers de Rimbaud : « On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans » et aussi parce que j’avais déjà lu un roman du même auteur, il y a fort longtemps : Un territoire fragile, que j’avais beaucoup apprécié. Dès que j’ai pu avoir une connexion fiable (je n’ai toujours pas Internet, c’est pourquoi je suis très en retard dans me réponses aux messages et mails, pardon !), j’ai installé ce livre dans ma petite liseuse, sans savoir de quoi il parlait. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Hernani ou l’honneur castillan, de Victor Hugo

Quand on évoque Hernani, on pense à la fameuse bataille du même nom, déclenchée lors de la première représentation de cette pièce jouée par la Comédie Française le 25 février 1830. Sacré Victor Hugo ! Trois ans après sa préface de Cromwell, dans laquelle il expose ce qu’est le drame romantique, voilà qu’il recommence avec Hernani ! Je me suis dit qu’une pièce de théâtre ne me ferait pas de mal en cette rentrée. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail