inoue-fusil-de-chasse

Voici un minuscule roman épistolaire. Le narrateur qui avait écrit dans un magazine quelques vers sur un fusil de chasse reçoit une lettre d’un inconnu, Josuke Misugi, qui se reconnaît comme le chasseur du poème. Cet homme mystérieux annonce au narrateur qu’il va lui envoyer 3 lettres dont il a été le destinataire. Le narrateur va découvrir en même temps que le lecteur ces trois missives. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Schmitt-oscar-dame-rose

Lors de vacances, plusieurs livres traînaient dans le gîte que j’avais loué. J’ai choisi celui-là un peu au hasard, à cause de l’auteur que je connaissais très peu et à cause de sa taille : je n’avais pas beaucoup de temps à passer dans ce gîte, et il fallait que j’aie le temps de finir le livre. J’ai été surprise de voir qu’il s’agissait plutôt d’un ouvrage destiné à la jeunesse. Seconde surprise, le genre est assez inclassable : ce n’est pas vraiment un roman, ni un conte philosophique, ni une pièce de théâtre et pourtant, c’est un peu tout cela à la fois. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail

Bondoux Mourlevat et-je-danse-aussi

Mourlevat et Bondoux nous proposent un roman épistolaire moderne et très sympathique. Un des deux personnages principaux s’appelle Pierre-Marie Sotto ; il est un auteur célèbre d’une soixantaine d’année, a écrit une douzaine de romans et a même reçu le prix Goncourt ; il se trouve dans une impasse créative. Il reçoit un jour une grosse enveloppe kraft et pensant qu’il s’agit d’un manuscrit, envoie un mail à l’expéditrice Adeline Parmelan, pour lui expliquer qu’il n’est pas éditeur, qu’il ne souhaite pas ouvrir l’enveloppe mais la lui renvoyer si elle accepte de lui donner son adresse postale. Lire la suite

Facebooktwitterpinterestmail